Princes Harry et William : après un obstacle majeur, la date de leurs retrouvailles confirmée

Malgré un obstacle, les princes Harry et William se réuniront pour rendre hommage à leur regrettée mère, Lady Diana, dans les jardins de Kensington l’été prochain.

A propos de

  1. William d’Angleterre

  2. Harry d’Angleterre

  3. Diana Princesse de Galles

L’hommage à la regrettée princesse des cœurs, Lady Diana, se déroulera bel et bien le 1er juillet prochain, date à laquelle elle aurait soufflé sa soixantième bougie. Une statue à son effigie sera dévoilée au palais de Kensington, son ancienne demeure. Pour l’événement, Harry et William, se réuniront. Pourtant, les deux frères, brouillés depuis quelques mois, ont bien failli ne pas assister à cette rencontre tant attendue. D’après les révélations du Daily Mail, mises en ligne ce samedi 27 mars, le projet risquait d’échouer sur un obstacle majeur : les installations des statues dans le quartier royal de Kensington doivent en effet respecter des règles d’urbanisme.

Problème, les urbanistes de Kensington ignorent à quoi ressemblera la statue, qui sera conçue par Ian Rank-Broadley. “Le palais aimerait ériger une nouvelle statue mais ne souhaite pas donner les derniers détails à ce stade”, a indiqué un communiqué, relayé par nos confrères britanniques. Afin que les plans soient approuvés, ses dimensions et son emplacement ont dû être précisés. Jane Siddel, inspecteur des monuments antiques de l’Angleterre historique, a alors révélé quelques indices au Daily Mail : L’emplacement a été soigneusement choisi, la statue étant décentrée sur l’une des allées du jardin, à proximité d’une ouverture dans les haies.” De là où elle sera installée, l’œuvre “n’empêchera pas les vues du palais ou depuis le palais”.

“Notre mère a touché tellement de vies”

Les princes Harry et William ne se sont pas vus depuis mars dernier. Mais les deux frères, unis dans la douleur à la mort de leur mère, ont finalement accepté de mettre leurs différents de côté pour cet événement si cher à leurs yeux. D’autant que ce projet ne date pas d’hier. Il avait en effet été annoncé par les deux hommes dans un communiqué en 2017, dont se faisait l’écho Le Point en août 2020.  “Cela fait vingt ans que notre mère est morte et le moment est venu de reconnaître son impact positif au Royaume-Uni et à travers le monde, écrivaient-ils. Notre mère a touché tellement de vies. Nous espérons que cette statue aidera tous ceux qui visitent Kensington Palace à réfléchir à sa vie et à son héritage.

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet