Princesse Margaret “toujours méchante” : quand la sœur d’Elizabeth II affichait son côté rebelle

Ce dimanche 21 août est une date particulière pour les Anglais. C’est en effet le jour de la naissance de la princesse Margaret. La sœur cadette d’Elizabeth II, décédée le 9 février 2002, avait un caractère particulier qui pouvait parfois dérouter son aînée.

Née le 21 août 1930, la princesse Margaret avait quatre ans de moins que la reine Elizabeth II. Si leur relation s’est compliquée une fois qu’elles sont devenues adultes, les sœurs, bien que très différentes, étaient proches pendant leur enfance. Ce qui a changé, c’est l’abdication de leur oncle, le roi Edward VIII en décembre 1936. À la suite de cette annonce, leur père George VI est devenu roi d’Angleterre et Elizabeth, héritière du trône, ce qui a profondément modifié le rapport entre les sœurs.

L’auteur Andrew Morton rapporte dans son livre paru le 28 avril et intitulé Elizabeth et Margaret, dans l’intimité des sœurs Windsor que la princesse Margaret a toujours apprécié « son rôle d’enfant terrible, même s’il exaspère sa famille ». Il donne pour exemple ce jour où l’enfant, alors à peine âgée de 6 ans, est envoyée dans sa chambre : « Deux heures plus tard, sa mère la rappelle dans le boudoir et lui demande : ‘Je suis sûre que tu es gentille maintenant, non ?’ À quoi Margaret répond avec arrogance : ‘Non, je suis toujours méchante. Et je le resterai.’ »

Des relations complexes entre les sœurs

Elizabeth se trouvait dans une sorte d’entre-deux concernant sa sœur. S’il lui arrivait régulièrement de rire des espiègleries de Margaret, son « sens inné du bien et du mal » faisait qu’elle était quand même perturbée par ces dernières et comment elles pouvaient être perçues par les personnes extérieures à leur famille. Elle disait souvent à sa mère : « Faites qu’elle arrête, maman (…) S’il vous plaît, faites qu’elle arrête », rapporte l’auteur.

Si Elizabeth appréciait et tolérait autant la répartie de sa petite sœur à l’époque, c’est aussi parce que cette dernière avait la capacité de « désamorcer » les accès de colère de leur père. Des crises régulières et parfois très violentes que seules Margaret et leur mère arrivaient à stopper. George VI pouvait en effet jeter une corbeille à travers la pièce pour une simple irritation. Le biographe, Kenneth Rose, comparait ces colères à des crises d’épilepsie. Si la princesse Margaret, qui aurait eu une relation sulfureuse avec Mick Jagger, avait bien un petit côté rebelle, il a permis à la famille royale d’éviter un certain nombre de conflits.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

A propos de


  1. Elizabeth d’Angleterre


  2. Margaret d’Angleterre

Découvrez les stars nées le même jour que vous !

Quelle est votre date de naissance ?

Autour de

Source: Lire L’Article Complet