PSG-Bayern : Pascal Obispo, Patrick Bruel, Benjamin Castaldi… Ils sont tous à fond derrière Paris !

Dimanche 23 août, le Paris Saint-Germain affronte le Bayern Munich en finale de la Ligue des champions. Un match qui devrait être suivi par de nombreux supporters. Parmi lesquels Pascal Obispo, Patrick Bruel ou encore Benjamin Castaldi, qui espèrent voir Paris l’emporter.

Patrick Bruel

Pascal Obispo

La soirée s’annonce endiablée. Le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour la finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich, et l’équipe a bien l’intention de l’emporter. Si elle ne pourra pas compter sur la ferveur des supporters au stade de la Luz, à Lisbonne, au Portugal – le match se jouant à huis clos, conditions sanitaires obligent -, elle sera encouragée par de nombreux afficionados à Paris… et ailleurs. En effet, les Parisiens ne seront pas les seuls à soutenir les joueurs du club français. Emmanuel Macron, lui-même, pourtant fervent supporter de l’Olympique de Marseille, applaudira l’équipe parisienne. « Dimanche, vingt-sept ans après l’OM, la mythique coupe peut retrouver le sol français. Toutes et tous derrière le PSG ! L’étoile est au bout de l’exploit », a-t-il tweeté, précisant qu’il regarderait le match depuis sa télé. Anne Hidalgo, elle, aura la chance d’être dans les tribunes de stade, et elle espère bien voir sa ville gagner : « C’est un challenge inouï mais il est à la portée des joueurs : ce soir, toutes et tous avec le PSG pour cette finale historique de la Ligue des Champions ! », a twitté la maire de Paris. Si Emmanuel Macron et Anne Hidalgo se sont fait tacler, notamment par les supporters marseillais, pour leur appel à soutenir le PSG, de nombreuses stars, elles, sont prêtes pour encourager le club parisien. Certaines ont même déjà enfilé leurs tenues.

« Prêts pour le grand soir »

Benjamin Castaldi et son fils Simon avaient déjà enfilé leurs maillots en début d’après-midi, « prêts pour le grand soir », commentait le présentateur. Jean-Luc Lemoine, lui, a prévu l’écharpe, la première écharpe de supporter qu’il a portée : « Elle a presque quarante ans », s’est-il enthousiasmé. Michel Cymes, lui, a carrément écourté ses vacances pour être sûr de pouvoir assister au match. Utilisant le hashtag « #allezpsg », Pascal Obispo s’est fendu d’un mot d’encouragement pour les joueurs, citant Neymar et Kylian Mbappé : « Un grand jour j’espère pour le football français », a-t-il écrit sur Instagram, ajoutant : « Nous serons de tout cœur derrière eux ce soir pour qu’ils décrochent le titre et ramènent la coupe à la maison. » Jean Imbert, lui, a peut-être trouvé une technique pour motiver un peu plus Kylian Mbappé à se démener pour la victoire : « Kylian, si tu nous ramènes la coupe ce soir, tu peux manger dans ma cuisine à vie », lui a-t-il promis. Fébrile, Patrick Bruel a écrit sur Instagram, sous une photo du logo du PSG : « Nous avons en face de nous probablement la meilleure équipe du monde… Ça sera difficile, ça sera engagé, ça sera passionnel, mais ce soir rien n’arrêtera Paris ! Trop longtemps qu’on attend ça… » Autant de message d’encouragement qui ont ému Michel Denisot : « Très heureux de voir tous les anciens joueurs, dirigeants et supporters unis autour du PSG d’aujourd’hui. » Il ne manque plus au PSG que de l’emporter pour unir dans la ferveur tous les supporters.

View this post on Instagram

Mieux que jamais .

A post shared by Michel Denisot (@mdenisot) on

Très heureux de voir tous les anciens joueurs , dirigeants et supporters unis autour du @PSG_inside d’aujourd’hui. C’est la plus belle fête possible pour les 50 ans du club. #PSG @UEFAcom_fr

Source: Lire L’Article Complet