Raphaël Enthoven : Nicolas Sarkozy très agacé par une description de Carla Bruni

Nicolas Sarkozy n’a pas apprécié que Raphaël Enthoven, ex-compagnon de sa femme Carla Bruni, fasse une description de ses fesses dans son dernier livre, apprend-on dans Vanity Fair.

Carla Bruni a inspiré deux personnages de fiction cet été : un dans le dernier film de sa sœur Valéria Bruni-Tedeschi, et un autre dans le premier roman de son ex-compagnon Raphaël Enthoven, qui ne l’avait pas prévenue. Nicolas Sarkozy l’a découvert suite à la publication du livre, intitulé Le Temps gagné et publié le 19 août aux éditions de L’Observatoire, apprend-on dans le numéro de novembre de Vanity Fair.

L’ancien président de la République travaille avec la même éditrice que le philosophe, Muriel Beyer, et n’a pas été prévenu par cette dernière de la présence de sa femme dans l’ouvrage sulfureux, dans lequel le père de l’auteur et son ancien beau-père Bernard-Henri Lévy en prennent pour leur grade. Raphaël Enthoven y fait une description détaillée des fesses de Carla Bruni, qu’il appelle Béatrice dans le texte. Comme le rapporte Vanity Fair, il écrit qu’elle avait un “cul si rond qu’il en était ovale“, “bombé comme un fruit de Cézanne“, “athlétique, invaincu“.

“Un livre atroce”

La publication du roman en août dernier a fait l’effet d’une bombe dans l’entourage de Raphaël Enthoven. Son père Jean-Paul Enthoven a coupé les ponts avec lui à la suite de sa publication, se disant “en deuil“. “C‘est un livre atroce pour ceux qui, comme moi et d’autres, ont adoré Raphaël, et se retrouvent noyés dans un océan d’ingratitude“, a-t-il confié. L’ex-compagnon de la mère du philosophe qui tient régulièrement des propos polémiques est allé plus loin et a assigné en justice les Editions de l’Observatoire pour “diffamation”, “injure” et “atteinte à la vie privée”, demandant 70 000 euros de dommages et intérêts.

Crédits photos : Crystal Pictures / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet