Reine Suthida : le sort de la Lady Di thaïlandaise bientôt fixé ?

Mise à l’écart par le roi Rama X, la reine Suthida de Thaïlande pourrait bientôt voir son sort fixé. A en croire le média suisse Blick, elle pourrait prochainement revenir dans la station helvétique d’Engelberg, où elle a déjà séjourné.

A propos de


  1. Rama X

Son sort inquiète ses plus fervents soutiens. Depuis le retour en grâce de la concubine Sineenat, la reine Suthida, épouse du roi thaïlandais Rama X, semble en mauvaise posture. Ostracisée par son mari, dont la réputation de tyran n’est plus à faire, la monarque thaïlandaise pourrait tomber en disgrâce, alors que son époux a prévu d’élever sa maîtresse au rang de reine. Et comme un éternel recommencement, Suthida Tidjai pourrait revenir habiter dans la commune d’Engelberg, en Suisse, comme le rapporte le média helvétique Blick.

L’endroit est loin d’être inconnu pour la Lady Di thaïlandaise. C’est au sein de ce même village qu’elle a passé une grande partie de la crise sanitaire. Rama X s’était quant à lui réfugié dans son harem du Grand Hotel Sonnenbichl, au sein de la station de ski bavaroise de Garmisch-Partenkirchen. Un endroit teinté de scandale puisque le monarque thaïlandais s’y était enfermé avec vingt concubines et une dizaine de serviteurs.

Une prison dorée à Engelberg

Eloignée du souverain, la reine Suthida n’en sera pas pour autant moins épargnée. Car Engelberg constitue pour elle une forme de prison dorée. Avant d’accéder au trône en mai 2019, la monarque de 42 ans y a vécu comme une quasi-anonyme, cachée par Rama X, entre 2017 et 2020. Elle a notamment séjourné au dernier étage de l’hôtel Waldegg, entourée d’une soixantaine de serviteurs. “Tout était très discret, seuls quelques habitants du village le savaient. Et ceux qui la connaissaient l’ont laissée seule, a ainsi expliqué une source, qui a voulu rester anonyme, auprès de Blick.

Une vie à laquelle la reine Suthida a pris goût. Car en habitant au sein de la station suisse, elle voulait se distinguer des nombreuses concubines de son mari, installées en Bavière. Une stratégie qui a pu fonctionner un temps, avant le retour de Sineenat, libérée de prison en août dernier. Omniprésente, la “noble concubine” – son nouveau titre – multiplie les apparitions officielles auprès de Rama X. Preuve d’un retour en grâce bien orchestré, elle s’est montrée en compagnie du monarque polygame et de son épouse en mars dernier. Une apparition qui semble creuser un peu plus la tombe de Suthida.

Faire de la place à la favorite Sineenat

Le retour de la monarque thaïlandaise à Engelberg semble donc loin d’être anodin. On s’attend à ce qu’elle y retourne dans quelques mois et qu’elle y reste plus longtemps, a noté le journaliste Andrew MacGregor Marshall, grand spécialiste de la famille royale thaïlandaise. Ce possible départ vers la Suisse s’inscrit dans contexte où Rama X souhaite la mettre à l’écart pour mieux laisser la place à sa favorite Sineenat. A en croire certains médias, dont l’espagnol Vanidades, le souverain voudrait faire de cette dernière une deuxième reine. Un jeu de chaises musicales qui n’est pas sans conséquence pour Suthida. La monarque, récemment punie pour s’être opposée au retour de sa rivale, pourrait craindre un sort funeste, à l’instar des précédentes épouses de Rama X.

Les trois mariages du souverain se sont en effet finis par des divorces houleux, avec des épouses qui se sont enfuies à l’autre bout du monde ou qui ont été répudiées. En témoigne le sort de Srirasmi Suwadee, la troisième femme de Rama X. Cette dernière, répudiée, vit désormais isolée de sa famille et ne voit plus le fils qu’elle a eu avec le roi thaïlandais. Une situation que la reine Suthida pourrait craindre de subir en cas de faux pas.

Crédits photos : PacificPressAgency / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet