Sandrine Kiberlain “dans le coma” : ce traumatisme vécu après la naissance de sa fille Suzanne

Au moment de la naissance de sa fille Suzanne, Sandrine Kiberlain a connu un grave problème de santé puisqu’elle est tombée dans le coma. Si, aujourd’hui, tout va bien, ce traumatisme lui a fait revoir sa façon de voir sa carrière, comme elle l’a confié à Society.

Suzanne Lindon est née il y a 22 ans et fait le bonheur de sa mère, Sandrine Kiberlain. Fière de sa fille, l’actrice, réalisatrice et chanteuse expliquait au micro de Télématin en mai dernier : « Quand je la vois, je suis très fière. » À cette époque, la jeune femme faisait une apparition remarquée sur le tapis rouge du Palais des Festivals de Cannes. Dans le quinzomadaire Society paru ce jeudi 8 décembre, l’ex-épouse de Vincent Lindon est revenue sur son accouchement et les jours compliqués qui ont suivi.

À l’époque et en à peine quelques mois, Sandrine Kiberlain avait appris la maladie de son père – elle était alors enceinte de trois mois – puis son décès trois mois plus tard. Il avait 58 ans, comme elle l’a confié. Celle qui a raconté avoir « vécu le meilleur et le pire en même temps » a alors précisé : « Le lendemain de la naissance, je suis tombée dans le coma, deux caillots dans le cerveau. On n’a jamais trop compris. » Et d’ajouter : « Je pense que j’étais tellement tendue, la tristesse du deuil, la volonté de protéger mon bébé, ça devait être trop pour ma tête et ça a pété. »

« Un besoin de légèreté »

Plus de peur que de mal pour la jeune maman finalement puisqu’elle s’est « réveillée au bout de deux jours », mais ce traumatisme lui a permis de voir les choses un peu différemment concernant son métier notamment : « Après, j’ai réalisé que toutes ces premières années à jouer des rôles lourds, denses, intenses avaient un peu déteint sur moi », a-t-elle indiqué. Et de conclure sur le sujet : « Surtout que juste après l’accident, j’avais enchaîné sur un film de Claude Miller sur la disparition d’un enfant, écrit pour moi. »

Il était donc temps pour elle de faire une pause au cinéma. Sandrine Kiberlain avait à ce moment-là « besoin de légèreté » et de s’« exprimer dans des chansons ». « Les gens m’ont découverte plus second degré. Et ça a incité les réalisateurs à me proposer d’autres registres », a-t-elle ajouté, visiblement ravie du tournant qu’a ensuite pris sa carrière, elle qui a joué dans quelques films plus légers comme Les Gamins ou Le Petit Nicolas. Désormais, elle jongle entre différents projets et les réalisateurs sont ravis de pouvoir la faire jouer dans tous les domaines.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Sandrine Kiberlain

À découvrir en images

Les ex-amoureux, Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, réunis à Venise




Autour de

Source: Lire L’Article Complet