Serge Gainsbourg : que deviennent ses quatre enfants ?

On connaît beaucoup de la vie de Serge Gainsbourg, notamment le rôle qu’il tient dans la vie de sa fille. À 49 ans, Charlotte Gainsbourg fait vivre le souvenir de son père disparu en 1991, après une vie d’excès et de scandales. Mannequin, chanteuse et actrice révélée au cinéma à treize ans, la fille de Jane Birkin née en 1971 grandit sous l’œil des médias. Elle a 19 ans à la mort de Serge Gainsbourg et souffre terriblement de cette perte. En décembre, elle confie à « Vanity Fair » : « Après sa mort, tout s’est effondré pendant très longtemps. (…) Pendant dix ans je l’entendais non-stop dans les cafés, dans les taxis. Je connaissais toutes les intros et je demandais au chauffeur qu’il coupe la radio dès les premières mesures. J’étais paumée. » Sa rencontre avec Yvan Attal va lui permettre d’accepter la disparition de son illustre père. Aujourd’hui, la comédienne et mère de trois enfants souhaite plus que jamais faire renaître le souvenir de l’artiste. Depuis 2001, elle a pour projet de transformer l’emblématique 5 bis rue de Verneuil en musée. Intacte, la maison de famille de l’iconique couple Birkin-Gainsbourg détient encore tous les secrets du regretté chanteur.

Lire aussi >> Bertrand Dicale : « Gainsbourg appartient à une génération qui provoque beaucoup, mais c’est aussi ce qu’il est »

Lulu, sur les traces de son père

Comme sa sœur, Lucien Gainsbourg a pris le chemin de la musique. Musicien né, il montait déjà sur scène avec son père à deux ans. À cinq ans, il étudie le piano au conservatoire de Paris. Et adolescent, il enregistre avec sa mère Bambou un titre écrit par Gainsbourg, « Ne dis rien ». Le chemin est tout tracé pour celui qui se fait appeler « Lulu », en hommage au vrai prénom de son père : Lucien Ginsburg. Il étudie la musique au Berklee Music College de Boston puis à Londres. Le fils prodige enchaîne les concerts en hommage à son génie de père et sort trois albums. En 2011, « From Gainsbourg to Lulu » reprend les chansons de l’homme à la tête de chou et débouche sur plusieurs dates en Europe et aux États-Unis. Une belle réussite pour le demi-frère de Charlotte Gainsbourg qui vient de fêter ses 35 ans. Plus discret ces dernières années, Lulu Gainsbourg revisite le 26 février son titre « Love is the Key », issu de l’album « T’es qui là ? » (2017) et réenregistré aux quatre coins du monde juste avant les trente ans de la mort de son père. Côté famille, l’artiste rend régulièrement hommage à ses proches sur Instagram. Sa mère bien sûr, à jamais muse de l’auteur de « Je suis venu te dire que je m’en vais ». Il publie aussi des clichés d’enfance accompagné de son père et de ses aïeuls. Surtout, le chanteur a trouvé l’amour avec Aurélie, sa compagne depuis sept ans. Surnommée « Lilou », elle a composé un des albums de Lucien Gainsbourg.

Lire aussi >> Couple de légende : Jane Birkin et Serge Gainsbourg, un tandem éternel

Natacha et Paul, les enfants discrets

Mais les deux enfants stars de Serge Gainsbourg n’entretiennent presque aucune relation avec Natacha et Paul, leurs aînés nés d’un premier mariage du chanteur avec sa deuxième épouse Françoise-Antoinette Pancrazzi. Natacha voit le jour en 1964 et connait un temps une vie de famille épanouie. Mais Gainsbourg et celle qu’on surnommait Béatrice divorcent deux ans plus tard. Ils finissent par se retrouver l’année de la naissance de Paul, en 1968. Ces frères et sœurs lointains ne préfèrent pas être au centre de l’attention. Toute leur vie, ils ont déjoué les paparazzis pour vivre une vie normale. Et cela se comprend. L’héritage d’un père mythique peut être lourd à porter, comme s’en souvient souvent Charlotte Gainsbourg. Dans un entretien accordé à « Télérama », elle se souvient de la relation destructrice qu’entretenait son père et Jane Birkin. « Avec ma mère, ils se mettaient pas mal sur la gueule, j’en garde des souvenirs cuisants, et elle n’était pas en reste. Même après leur séparation, quand il venait nous voir chez elle, les assiettes volaient », confie la chanteuse et actrice. Les familles de Serge Gainsbourg n’ont jamais été proches, malgré leurs efforts. Avant son divorce en 1980, Jane Birkin avait tenté de nouer des liens entre Charlotte et ses frères et sœurs, sans succès. Aujourd’hui, le clan n’est pas en mauvais termes. À la mort de l’artiste, les quatre enfants de l’iconique compositeur se mettent d’accord pour partager l’héritage de leur père et laissent le temps faire. S’ils doivent se retrouver un jour, ainsi soit-il, commente Lulu Gainsbourg en 2020 dans « Paris Match ». Le musicien se rappelle avoir entrevu Paul et Natacha seize ans plus tôt. Depuis, plus rien. Les héritiers de Gainsbourg font cavalier seul, sous les projecteurs ou dans l’ombre de leur père.

Source: Lire L’Article Complet