Sibeth Ndiaye pas invitée à l’investiture d’Emmanuel Macron : cette “maladresse” qui fait jaser

Comme l’a précisé L’Express, mercredi 11 mai 2022, tous les membres du gouvernement d’Emmanuel Macron n’ont pas été conviés à son investiture. Un oubli qui fait jaser…

L’investiture d’Emmanuel Macron s’est accompagnée de nombreuses controverses. Comme l’a indiqué L’Express, mercredi 11 mai 2022, le 24 avril dernier au soir, le président de la République était réuni de plusieurs membres du gouvernement pour célébrer sa victoire au second tour. Pourtant, son ancienne conseillère presse, Sibeth Ndiaye, n’était pas de la partie.

Mais si elle n’était pas présente, c’est parce qu’elle n’aurait pas été invitée. Un simple oubli aux yeux d’un des dirigeants de République en Marche. « Bof, c’est peut-être une maladresse, ce n’est pas le président qui fait les cartons, hein« , a-t-il confié à l’hebdomadaire. Une légère maladresse de la part du clan d’Emmanuel Macron mais qui n’a visiblement pas affecté l’actuelle porte-parole du gouvernement. « Pas une frustration, un constat« , a rapporté Sibeth Ndiaye à ce sujet.

Emmanuel Macron joue avec ses ministres

Dans les jours à venir, Emmanuel Macron devra dévoiler le nom de la personnalité politique qui remplacera Jean Castex au poste de Premier ministre. Une situation qui, d’après le Parisien, le 11 mai, amuserait le président de la République. En effet, lors du dernier Conseil des ministres du quinquennat, ce dernier « a commencé à approcher et sonder plusieurs personnalités susceptibles d’intégrer la prochaine équipe gouvernementale« .

Mais tout le monde n’a pas été sollicité par Emmanuel Macron ce jour-là. Ce qui a beaucoup inquiété de nombreux ministres. « Personne n’a de garantie de quoi que ce soit. C’est l’omerta du château« , a rapporté un membre du gouvernement, exaspéré. Une idée également soutenue par la conseillère d’une ministre : « On a aucun signal, rien qui ne laisse à penser si on va être reconduit ou pas. Ce n’est pas la période la plus agréable. »

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet