« Solide, expérimentée » : Anne Hidalgo surveillée par la majorité pour 2022

D’après Le Parisien, la majorité gouvernementale surveillerait de près une possible candidature d’Anne Hidalgo à la prochaine élection présidentielle de 2022.

A propos de

  1. Anne Hidalgo

Bientôt une femme à la présidence de la République ? Anne Hidalgo ne cache plus son ambition en ne cessant de se projeter vers l’élection présidentielle de 2022. Ces dernières semaines, par des petites phrases dans la presse, elle a ciblé ses potentiels futurs adversaires, notamment la majorité gouvernementale actuellement en place. Elle s’est notamment attaquée à la gestion de la campagne de vaccination et de façon plus générale de la crise du Covid-19. Ce n’est donc pas une surprise d’apprendre que l’exécutif surveillerait “comme le lait sur le feu“, la maire de Paris, Anne Hidalgo, d’après une source citée par Le Parisien, ce lundi 11 janvier.

Un député de la majorité explique au quotidien pourquoi Anne Hidalgo est autant scrutée : “L’exécutif ne peut pas la sous-estimer en la laissant critiquer sans réagir car Hidalgo est la plus dangereuse à gauche à ce stade : c’est la plus solide, la plus expérimentée et elle est en capacité de réunir des électeurs de plusieurs sensibilités.Un conseiller de l’exécutif est lui aussi dans la même lignée. Il estime que la maire de Paris “veut incarner la candidate des villes contre le pouvoir central“. C’est pourquoi, “il faut la regarder avec intérêt et la renvoyer à ses contradictions et à son propre bilan, là où elle a péché, estime-t-il.

“Je prendrai toute ma part”

En tout cas, dans un entretien donné au Journal du dimanche, ce dimanche 10 janvier, la maire de Paris a confirmé ses intentions de jouer un rôle prépondérant pour la gauche lors de la prochaine élection présidentielle en 2022 : “Je vous confirme que je prendrai toute ma part. Ma part à la réflexion pour inventer un autre chemin possible, loin des calculs. C’est une question de destin collectif avant d’être une question de personne ou d’envie. J’y participerai”. 2021 devrait permettre d’en savoir plus sur les contours de cet engagement.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : ISA HARSIN/SIPA

Source: Lire L’Article Complet