"Star Academy" : pas payés, les anciens font blocus !

Alors que la Star Academy s’apprêter à signer son grand retour à l’antenne, de mauvaises nouvelles risquent d’attrister les nostalgiques du show. Et pour cause, d’anciens candidats qui devaient y participer voudraient finalement faire faux bond à la production.

TF1 s’apprête à frapper fort… Et pour cause, le 15 octobre prochain, le groupe lancera la nouvelle édition de la Star Academy… Après 10 ans d’absence. Un évènement que beaucoup ne louperaient pour rien au mode. Pour marquer le coup, l’incontournable château de Dammarys-Les-Lys a également été rénové et Nikos Aliagas a été désigné pour animer l’émission. Toutefois, le célèbre présentateur n’assurera pas la quotidienne.

La première chaîne souhaite que la Star Academy ressemble davantage à un « feuilleton » comme Ici tout commence ou Demain nous appartient.« L’écriture en access a énormément changé, presque plus que l’écriture des prime time », apprend-on. « Les programmes d’access, sur TF1 en particulier, mais pas que, sont des feuilletons. On sera un peu dans ces codes là, les codes de fiction, de feuilleton, donc ça ne nous paraissait pas indispensable d’avoir un plateau pour lancer des séquences. Les choses vont vivre d’elles-mêmes. L’idée, c’est que l’histoire se raconte d’elle-même avec les images et les interviews des profs et des élèves ».

« Ils vont pouvoir raconter leurs expériences… »

Quant au générique du show, il n’a pas changé… En effet, le hit Love Generation de Bob Sinclar a été mis à l’honneur. Sur les ondes de Virgin Radio, Karima Charni qui a vu sa notoriété exploser grâce au programme a aussi fait quelques révélations sur les tournages à venir. « Tous les dimanches, un dîner va être organisé au château et les anciens vont pouvoir discuter avec les nouveaux élèves. Ils vont pouvoir raconter leurs expériences », a-t-elle révélé au cours de l’émission Le Morning Sans Filtre.

Mais d’après Télé-Loisirs, rien ne se déroulerait comme prévu en coulisse. En effet, certains ex-académiciens aurait décliné l’invitation de la production. La raison ? Leurs interventions auraient dû être totalement gratuites. Une situation inconcevable pour les principaux intéressés. Une grande majorité aurait d’ailleurs refusé l’offre sans ciller. Reste à savoir si la production va tenter de rectifier le tir avant le lancement de l’émission !

N.B

à voir aussi : Nikos Aliagas : les médecins lui ont donné « une semaine à vivre », sa maladie grave qu’il vient juste de révéler…

Source: Lire L’Article Complet