Stupeur et effroi : le roi de Thaïlande aurait « violemment agressé » sa sœur

Les blessures sévères aux chevilles de la princesse Sirindhorn, la sœur du roi de Thaïlande, n’auraient pas été causées par une chute le dimanche 10 janvier, lors d’une promenade, mais bien par son propre frère. La princesse régente ne devrait pas pouvoir marcher pendant plusieurs semaines…

A propos de

  1. Rama X

Nouveau rebondissement dans l’histoire de “la chute” de la princesse de Thaïlande. D’après Andrew MacGregor, journaliste et fin observateur de la monarchie thaïlandaise, la sœur du roi Rama X ne se serait pas brisé les chevilles en trébuchant au cours d’une balade, le dimanche 10 janvier. En réalité, ses blessures seraient le résultat d’une “attaque violente” de la part de son propre frère, a fait savoir le reporter britannique, qui tient ses infos de plusieurs sources royales.

“J’ai d’abord entendu des rumeurs la semaine dernière selon lesquelles Vajiralongkorn avait attaqué sa sœur mais elles me semblaient si atroces que j’ai présumé qu’elles étaient juste des ragots exagérés”, a-t-il raconté dans une série de posts mis en ligne sur Twitter, où le journaliste relaie régulièrement des histoires sur les coulisses de la couronne thaïlandaise. Durement atteinte, la princesse Sirindhorn va être immobilisée pendant les deux prochains mois, le temps de soigner ses fractures et de reprendre des forces. “Il est peu probable qu’elle puisse marcher dans les prochains mois”, a ajouté Andrew MacGregor, qui précise que la principale intéressée a été admise à l’hôpital de Chulalongkorn. Elle devra notamment suivre des séances de rééducation.

Une princesse adorée

Très appréciée dans son pays, la princesse a gagné sa popularité grâce à ses engagements caritatifs et son implication dans la lutte contre la pandémie, en organisant des levées de fonds en soutien aux centres de soins. Elle est notamment surnommée la princesse Ange, une manière affectueuse pour son peuple de saluer ses efforts pour améliorer le quotidien des Thaïlandais. Elle pourrait remplacer son frère sur le trône si celui-ci venait à mourir avant la majorité de son fils Dipangkorn, âgé de quinze ans. A priori, il existe peu de probabilités pour qu’un tel cas de figure se produise tant son frère, très critiqué pour son comportement et ses décisions politiques, semble en parfaite santé.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : BRUNO PRESS / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet