Sur un plateau télé, Jean-Pierre Pernaut s’emporte face à Estelle Denis

Invité de la nouvelle émission d’Estelle Denis sur RMC et RMC Story, Jean-Pierre Pernaut s’est violemment emporté…

Ce n’est un secret pour personne : Jean-Pierre Pernaut n’a pas la langue dans sa poche. Et c’est aussi pour ça que des millions de Français prenaient plaisir à suivre son journal télévisé sur TF1 avant que le présentateur ne tire sa révérence en décembre. Jean-Pierre Pernaut n’a pas pris sa retraite pour autant. Depuis janvier, il animé un rendez-vous hebdomadaire sur LCI.

Entre informations et coups de gueule, Jean-Pierre Pernaut fait ce qu’il sait faire de mieux. Il faut dire que beaucoup de sujets d’actualité révoltent le papa de Tom et Lou. Ce vendredi 27 août 2021, Jean-Pierre Pernaut a poussé un nouveau coup de gueule qui n’est pas passé inaperçu. Invité dans la nouvelle émission d’Estelle Denis, co-diffusée sur RMC et RMC Story, le présentateur du groupe TF1 n’a pas mâché ses mots concernant les nouveaux miniradars tourelles qui vont être progressivement installés pour contrôler les automobilistes.

Excédé, Jean-Pierre Pernaut a estimé : “Cette histoire va encore renforcer notre opinion que l’automobiliste n’est qu’une simple pompe à fric !”. “J’entends parler d’adolescents qui se font tuer dans les banlieues à cause de la drogue, j’entends parler des risques terroristes… Et quand je vois des gendarmes qui contrôlent des vitesses à 1 km/h, à 2 km/h, ils n’ont pas autre chose à faire non ! Ils contrôlent les pass sanitaires et les vitesses à 1 km/h en ville, ça m’énerve profondément”, a-t-il aussi déclaré. Pour Jean-Pierre Pernaut, les priorités sont ailleurs.

L’époux de Nathalie Marquay, ancienne Miss France devenue chroniqueuse dans l’émission de Cyril Hanouna “Touche pas à mon poste”, s’est ensuite emporté contre les limitations de vitesse. Selon lui, “pour qu’une règle soit respectée, il faut qu’elle soit respectable”. Et là, ce n’est pas le cas, estime Jean-Pierre Pernaut. “En ville, il va y avoir des panneaux à 30 km/h, ça c’est encore une folie furieuse !”, assure-t-il avant d’ajouter : “Là, on rentre tous de vacances, on a roulé sur des autoroutes qui sont à 130 et d’un seul coup, elles passent à 110, on ne sait pas pourquoi. Et c’est à cet endroit-là qu’il y a un radar, vous l’avez tous remarqué. Vous avez des autoroutes, parfois aux abords des villes, qui sont limitées à 90 km/h. Des autoroutes ! Et puis, vous allez dans une petite route de montagne qui est elle aussi limitée à 90. Ce qui est une hérésie totale. Parce que si vous roulez à 90 sur une petite route de montagne, où il y a des épingles à cheveux, vous êtes mort… C’est de la folie”. Voilà qui a le mérite d’être clair !

La rédaction

À voir également : Jean-Pierre Pernaut dévoile le salaire d’Emmanuel Macron !

Source: Lire L’Article Complet