Tour de France 2021 : pourquoi Julian Alaphilippe termine la course "exténué"

A moins d’une énorme surprise, Julian Alaphilippe ne remportera pas de deuxième étape sur les routes du Tour de France 2021. Dans Le Parisien du vendredi 16 juillet 2021, le chouchou des Français s’avoue épuisé et a hâte d’arriver sur les Champs-Elysées.

  • Marion Rousse

Une superbe victoire, un beau maillot jaune et pas beaucoup de réussite. D’un point de vue purement sportif, Julian Alaphilippe ne gardera pas un souvenir marquant de cette 108ème édition du Tour de France, partie de Brest le samedi 26 juin 2021 de Brest. La faute à une course usante, disputée dans des conditions météorologiques parfois dantesques et émaillée de chutes. Mais la préparation atypique du champion du monde n’est également pas étrangère à ce manque de “giclette” qui faisait sa force les années précédentes. Le natif de Saint-Amand-Montrond a notamment dû effectuer l’impasse sur le Tour de Suisse, au début du mois de juin, pour un heureux événement : il a en effet rejoint le 14 juin 2021 sa compagne Marion Rousse à l’hôpital, qui venait de donner naissance à leur premier enfant, baptisé Nino. Et si ce bout de chou a donné des forces supplémentaires au coureur français pour remporter la première étape de la Grande Boucle, il lui a également coupé les jambes.

“Il y a beaucoup de nuits où je n’ai pas très bien dormi”

Ainsi, au soir du 15 juillet 2021, alors que son échappée dans les Pyrénées a été reprise par les meilleurs coureurs du peloton, Julian Alaphilippe ne s’est pas cherché d’excuse pour expliquer cette baisse de forme. Il y a beaucoup de nuits où je n’ai pas très bien dormi. Presque tout le temps en fait. Et c’est peut-être pour cela que j’ai tant souffert. J’ai perdu quelques pourcentages de force dans le sommeil”, a-t-il confié, passablement épuisé, dans Le Parisien, le 16 juillet. Pour autant, le puncheur tricolore a pu compter sur le soutien de sa fiancée, qui a mis son métier de commentateur de côté pour entreprendre un road-trip sur les routes de l’Hexagone pour l’encourager. Et cette initiative vaut bien toutes les peluches offertes aux vainqueurs d’étapes. “C’est forcément un Tour réussi quand on gagne une étape et qu’on porte le maillot jaune” a-t-il déclaré. D’autant qu’il a également pu compter sur les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron, visiteur d’un jour et visiblement plus en jambes que lui. “Je crois que le président Macron a passé une meilleure journée que moi ! s’est amusé le chouchou des Français, qui préfère rire jaune à défaut de le porter.

A lire aussi : Cette fois où Nicolas Sarkozy a impressionné sur le Tour de France

Source: Lire L’Article Complet