TPMP : "Vous avez un discours de petit blanc", Matthieu Delormeau accusé de racisme par Gilles Verdez

De grosses tensions sont apparues entre Matthieu Delormeau et Gilles Verdez. Tous les détails par ici.

Lors de la quotidienne du mercredi 19 janvier 2022, une question a été posée autour de la table et elle c’était la suivante : « La France est-elle raciste ? ». A cette question, Matthieu Delormeau a répondu « non » en expliquant que le racisme existait bien en France, mais que le pays ne l’était pas dans sa globalité. Et il ajoute, en s’adressant à l’actrice Firmine Richard : « Vous pensez que tous les gens qui votent pour Marine Le Pen sont racistes ? (…) Ils ne sont pas tous racistes. C’est là qu’on fait des raccourcis. Une intervention qui a fait réagir les internautes qui ont clairement lynché Matthieu Delormeau.

« Fais attention à ce que tu dis »Gros clash entre @Mdelormeau et @gillesverdez sur le plateau de #TPMP ! pic.twitter.com/iftEbGJhnN

Ce soir, Cyril Hanouna a voulu revenir sur le lynchage dont Matthieu Delormeau a été victime. Et il a demandé aux chroniqueurs s’ils pensaient qu’il était justifié. Guillaume Genton et Gilles Verdez ont clairement répondu « oui ». Et ce dernier explique : « Il mérite ce qu’il a pris dans la gue*le hier et je vais vous expliquer pourquoi. Matthieu, je suis en colère contre vous. Hier, vous avez tenu un discours de petit blanc qui ne sort pas de son microcosme et qui est privilégié. Quand vous dites ‘les électeurs du front national ne sont pas tous racistes’, c’est une bêtise (…) Hier, vous avez été le porte parole du Rassemblement national ». Il a ensuite balancé que Matthieu Delormeau était le complice de Julien Odoul, porte parole du RN, présent sur le plateau.

Matthieu Delormeau s’emporte contre Gilles Verdez

« Je tiens à préciser que je ne suis pas le porte parole du Rassemblement national (…) C’est malin de dire ça Gilles ! C’est assez minable ce que tu fais. Je n’ai jamais dit pour qui je votais, mais puisque vous voulez une confession, je n’ai jamais voté de ma vie Front national. Il laisse entendre que je suis complice, porte parole et raciste. Gilles, fait attention à ce que tu dis, il y a des caméras et tu dis des grosses bêtises. C’est bien de faire du buzz et être drôle, mais faut se responsabiliser », a répondu Matthieu Delormeau assez énervé. Face aux propos de Gilles Verdez, les chroniqueurs de TPMP ont défendu Matthieu Delormeau.

Source: Lire L’Article Complet