“Tu ne seras jamais mon fils” : cette phrase terrible d’Alain Delon à Ari Boulogne

Alain Boulogne nie être le père d’Ari Boulogne et n’avait pas hésité à lui dire dans les années 80 au détour d’une terrible phrase. Le photographe aujourd’hui âgé de 58 ans avait raconté cette rencontre marquante dans Libération.

Ari Boulogne assure depuis des dizaines d’années que son père biologique est Alain Delon. Si la ressemblance entre les deux hommes est troublante, le guépard a toujours nié être son père et n’avait pas hésité à lui dire en face en 1986, alors qu’Ari avait 24 ans. “Alain Delon, une main sur le volant, l’autre me tapotant l’épaule, me tient ce discours : “T’es mon pote, toi, t’es mon pote. Mais je vais te dire un truc, tu n’as pas mes yeux, tu n’as pas mes cheveux. Tu n’es pas mon fils, tu ne seras jamais mon fils. Je n’ai couché avec ta mère qu’une seule fois”“, avait raconté Ari Boulogne dans Libération.

Une phrase terrible et qui marque à vie un jeune homme qui essaye de construire sa vie autour d’une figure paternelle. 34 ans après cette cruelle réflexion, le photographe de 58 ans est toujours engagé dans une procédure judiciaire avec Alain Delon qu’il a assigné une nouvelle fois en reconnaissance de paternité en novembre 2019, alors qu’une même demande a déjà été rejetée en 2001. Il y a quelques jours, le Journal du Dimanche rapportait que le tribunal judiciaire d’Orléans s’était déclaré incompétent à juger l’affaire au profit d’une juridiction suisse, où Alain Delon réside.

La fin de la procédure ?

Et si Ari Boulogne ne pouvait pas aller plus loin dans la procédure ? Son avocat Me Michel-Guillaume Fleury a dénoncé une “manœuvre dilatoire” visant à retarder l’issue de l’affaire… De son côté, le JDD a précisé que le garçon exclu du clan Delon pourrait ne pas pouvoir poursuivre la procédure en Suisse par manque d’argent.

Crédits photos : BASTIEN/SIPA

Source: Lire L’Article Complet