« Un cauchemar » : ce que Vanessa Paradis redoute le plus

Vanessa Paradis s’est livrée dans une interview pour Madame Figaro. L’actrice de 48 ans a notamment évoqué divers sujets autour de la pièce de théâtre que Samuel Benchetrit a écrit pour elle, dont sa plus grande crainte.

Même les meilleurs ont toujours des hantises. Dans les colonnes de Madame Figaro, Vanessa Paradis a raconté le processus autour de la pièce de théâtre intitulée Maman écrite sur-mesure pour elle par Samuel Benchetrit, son mari. Tout le cheminement de la création de cette comédie a été détaillé par l’actrice de 48 ans à nos confrères. Puis au fil des questions, Vanessa Paradis a révélé se sentir en danger sur scène, en tout cas “on l’est plus qu’au cinéma.”

Et pour cause, malgré des années de métier, Vanessa Paradis redoute une chose qu’elle considère comme un “cauchemar.” Sur les planches, “il n’y a pas de triche. On vous voit bouger, courir, vous essouffler. C’est du vrai, c’est de la vie.” Alors forcément, “ce que je redoute le plus, ce sont les imprévus.” Comme “un rhume, par exemple.” Certes, “cela peut paraître dérisoire, mais un rhume en pleine tournée musicale, c’est un cauchemar.” Et c’est du vécu puisque “ça m’est déjà arrivé” a-t-elle confié se souvenant comment elle a fini “par oublier la douleur et les entraves.”

Vanessa Paradis maman fière

Lors de cet entretien, la maman de Lily-Rose Depp a également fait quelques confidences sur sa fille qu’elle a eue avec Johnny Depp. À l’image de sa mère, Lily-Rose Depp a aussi connu le statut d’enfant star. Née en 1999, elle a fait ses débuts au cinéma dès son plus jeune âge en donnant la réplique à Natalie Portman dans Planetarium, ou encore Robert Pattinson dans Le Roi. Pour Vanessa Paradis au début “c’était peut-être étrange” parce qu’ “on se demande dans quelle direction ça va aller.” Avant d’ajouter : “Mais très vite, j’ai été rassurée : elle est talentueuse, solide, solaire, et elle travaille beaucoup.” La chanteuse et actrice ne tarit pas d’éloges sur sa fille âgée de 22 ans qu’elle a éduquée comme “mes parents m’ont élevée”, c’est-à-dire avec en inculquant le mérite du travail.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet