“Un couple pas marié n’est pas instable” : Coralie Dubost s’en prend à la femme de Robert Ménard

Mercredi 12 janvier, la commission des lois a adopté en nouvelle lecture la proposition de loi visant à réformer l’adoption. L’occasion pour Coralie Dubost de se féliciter des changements à venir et de critiquer sur Twitter certains propos tenus par Emmanuelle Ménard sur le sujet.

Abaisser l’âge minimal requis pour les parents, faciliter l’adoption des enfants délaissés… Mercredi 12 janvier, la commission des lois a exposé de profonds bouleversements à venir concernant le complexe sujet de l’adoption. Parmi les mesures transitoires évoquées ce jour-là : l’ouverture du processus d’adoption aux couples non mariés. Un objectif sur lequel a rebondi Coralie Dubost sur son compte Twitter dans la foulée, en rejetant des propos qu’aurait tenus Emmanuelle Ménard, députée de l’Hérault : “Non Emmanuelle Ménard, un couple pas marié n’est pas un couple instable en incapacité d’accueillir un enfant.” Et de poursuivre : “La pluralité des modèles de famille aujourd’hui est une chance pour tous ces enfants.

Connue pour son franc-parler, la députée LREM a défendu coûte que coûte cet ensemble de propositions sur un sujet qui lui a toujours tenu à cœur : la famille. La femme politique, ancienne compagne d’Olivier Véran, s’est ainsi félicitée de ces avancées en s’opposant aux dires de l’épouse de Robert Ménard, maire de Béziers : “Nous pensons que la diversité, la pluralité des familles aujourd’hui est une bonne nouvelle pour tous ces enfants qui attendent des parents et qui sont candidats aujourd’hui à être adoptés.”

Non @emenard34, un couple pas marié n'est pas un couple instable en incapacité d'accueillir un enfant.
La pluralité des modèles de famille aujourd'hui est une chance pour tous ces enfants.
Bravo et merci pour ce beau travail @3807Limon pic.twitter.com/ah1DHlpb4C

Défendre la liberté de tout un chacun

D’un point de vue strictement personnel, la parentalité est un sujet que Coralie Dubost a rarement évoqué. En 2020, la juriste de 38 ans s’était pourtant confiée à nos confrères de France Bleu sur son rapport particulier avec la maternité, elle qui n’a pas d’enfant : « Ce n’était pas ‘un choix’. […] Je ne fais pas partie de ceux qui évaluent la capacité maternelle d’une femme au fait qu’elle ait fondé une carrière avant et après, pendant. Tout est possible !« , a-t-elle ainsi assuré.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet