Un retour du couvre-feu ? Les prédictions très pessimistes de Martin Blachier

Invité par Laurence Ferrari dans Punchline jeudi 1er juillet 2021 sur CNews, Martin Blachier n’a pas caché son inquiétude concernant l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France à moyen terme. Le médecin envisage même un retour du couvre-feu.

Restez informée

Alors que la période estivale vient tout juste de débuter en France, les différents indicateurs de l’épidémie de coronavirus sont tous en constante baisse depuis quelques semaines sur le territoire. Toutefois, la campagne de vaccination tourne également au ralenti depuis quelques temps. Une situation qui inquiète vivement Martin Blachier, au point de craindre l’apparition d’une 4ème vague de contaminations d’ici l’automne. De passage sur le plateau de CNews le 1er juillet 2021, le médecin s’est montré plutôt pessimiste quant à l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France à moyen terme durant l’émission Punchline, présentée par Laurence Ferrari.

“À l’automne, si on suit la trajectoire de la couverture vaccinale, il y aura une circulation du virus et une augmentation des hospitalisations. Tous les jours, il y aura de plus en plus d’hospitalisés,” a affirmé Martin Blachier en s’appuyant sur une étude de l’institut Pasteur. Celui qui avait récemment proposé une solution radicale pour éliminer le coronavirus en “2 semaines”, envisage déjà la mise en place de nouvelles mesures restrictives dans les prochaines semaines. “La pression va monter petit à petit et on sera obligés de faire quelque chose ! Il n’est pas dit qu’on aura besoin d’un confinement total mais il est possible qu’on ait des mesures de freinage comme le couvre-feu, le télé-travail 4 jours sur 5, tous les concerts terminés, les cinémas fermés… Des choses comme ça,” a-t-il assuré, provoquant ainsi une certaine lassitude sur le plateau de Laurence Ferrari.

Plus de 34 millions de Français ont reçu leur première injection de vaccin

Pour rappel, les contaminations explosent depuis quelques jours au Royaume-Uni, notamment en raison du variant Delta du Covid-19 arrivé en provenance d’Inde. En France, Olivier Véran, a estimé que 20% des nouvelles contaminations sont dues à cette mutation, qui est beaucoup plus contagieuse que la souche originelle du coronavirus. Le ministre de la santé réclame ainsi de la prudence. A l’heure actuelle, plus de 34 millions de Français ont reçu leur première injection de vaccin contre le Covid-19, tandis que 30 millions de citoyens présentent un schéma de vaccination complet.

Source: Lire L’Article Complet