“Une célébrité de seconde zone” : Meghan Markle a les oreilles qui sifflent…

Ce mardi 23 août, un article du Daily Mail fait le point sur le lancement du nouveau podcast de Meghan Markle, Archétypes. Pour l’épouse du prince Harry, sa rencontre avec lui l’a empêché d’avancer avec « ambition« . Pour une experte royale, cela a tout changé !

« D-list celebrity ». Un surnom qui n’a rien de valorisant parmi les stars… Ce mardi 23 août, au Daily Mail, l’experte royale Angela Levin a utilisé ce terme pour désigner Meghan Markle, épouse du Prince Harry depuis 2018. L’expression « D-list celebrity » signifie célébrité de seconde zone. Elle s’oppose à « A-list celebrity », c’est-à-dire une vedette dans son milieu, pouvant être par exemple un acteur très apprécié et rentable dans l’industrie du cinéma. Pour la commentatrice royale, Meghan Markle « serait toujours une célébrité de seconde zone, si elle n’avait pas épousé un prince« , a-t-elle affirmé au journal britannique. De quoi faire siffler les oreilles de la duchesse de Sussex, qui se veut indépendante.

Angela Levin a rebondi sur les dires de Meghan Markle dans son nouveau podcast Archétypes, où l’animatrice avait invité Serena Williams pour parler « ambition« . Dans l’émission, l’épouse du prince Harry n’avait pas hésité à dire : « Je ne me souviens pas avoir ressenti personnellement la connotation négative du mot ‘ambitieux’ jusqu’à ce que je commence à sortir avec mon mari actuel« . Une remarque qui va évidemment faire bondir la famille royale, qui pourrait la prendre comme un « coup de poing » et pour Harry comme une « gifle« , a appuyé l’experte.

https://www.instagram.com/p/ChnXPuXvww7/

A post shared by Serena Williams (@serenawilliams)

Meghan Markle à côté de la plaque ?

« Apparemment, l’ambition est une chose terrible. Terrible, pour une femme, selon certains« , avait notamment lâché Meghan Markle au micro, ironisant sur les attaques qu’elle a subies à la Cour et depuis qu’elle est devenue un membre de la monarchie. « La famille royale, c’est l’ambition, le sens du devoir et du don. Il ne s’agit pas d’arriver au sommet« , a opposé Angela Levin, au sujet des aspirations de Meghan Markle.

Celle-ci a notamment déclaré au Daily Mail que la duchesse de Sussex s’est mise en position de « victime » et d' »ingrate« , alors qu’elle a eu « tant de chances que d’autres n’ont pas eues« .

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : PacificPressAgency / Bestimage

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre

Autour de

Source: Lire L’Article Complet