Valeria Bruni-Tedeschi : son compagnon Sofiane Bennacer accusé de viol, elle sort du silence

Suite à la parution d’une enquête du journal Libération sur l’acteur Sofiane Bennacer, qui est également le compagnon de la réalisatrice Valeria Bruni-Tedeschi, cette dernière répond dans un communiqué de presse.

Coup de tonnerre quelques jours après la sortie du film de Valeria Bruni-Tedeschi Les Amandiers. Nos confrères de Libération publient en Une une enquête sur l’acteur Sofiane Bennacer, compagnon de la réalisatrice présent au casting de son dernier film. Libération dévoile que trois femmes accusent l’acteur des violences sexuelles et physiques, mais aussi d’avoir fait pression pour qu’elles se taisent. Sofiane Bennacer a été mis en examen pour « viols et violences sur conjoint ». Libération décrit aussi l’omerta qui aurait été imposée aux autres acteurs sur le tournage des Amandiers sur ces accusations.

C’est dans ce contexte houleux que la réalisatrice du film et compagne de l’acteur Valeria Bruni-Tedeschi sort du silence. Elle a publié un communiqué de presse, transmis à l’AFP. La réalisatrice débute en indiquant son « attachement très profond » à « la libération de la parole des femmes », rappelant qu’elle a elle-même été abusée dans son enfance. Mais elle se dit également « stupéfaite » de la couverture du quotidien.

Un communiqué de Valeria #Bruni-#Tedeschi #AFP pic.twitter.com/EsgrPTXTLa

Valeria Bruni-Tedeschi soutenue par sa sœur Carla Bruni

La réalisatrice explique ensuite avoir choisi Sofiane Bennacer pour être l’acteur principal de son film en ayant connaissance de « rumeurs » à son sujet, et malgré les craintes de ses producteurs. « Je leur ai indiqué que ces rumeurs ne m’arrêteraient pas et que je ne pouvais pas envisager de faire le film sans lui », écrit Valeria Bruni-Tedeschi. Elle indique « prendre pleinement la responsabilité de [s]on choix » et n’avoir eu connaissance du dépôt d’une plainte contre Sofiane Bennacer que plus tard.

Valeria Bruni-Tedeschi a reçu dans cette affaire le soutien de sa sœur Carla Bruni, qui s’en est pris directement au journal. « Tu es une enseigne vide, un pauvre reste de gloire passée, une illusion. Tu devrais changer ton nom Libération : la liberté n’est plus ton affaire », écrit-elle notamment dans un long post publié sur Instagram.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Valeria Bruni-Tedeschi

  • Sofiane Bennacer

  • Carla Bruni-Sarkozy

Autour de

Source: Lire L’Article Complet