Valérie Bonneton : ce compliment que lui a fait l’un des fils de Louis de Funès

Valérie Bonneton excelle dans la comédie. Une prouesse qui lui a valu un gentil mot de la part de l’un des trois fils d’un mastodonte du genre : Louis de Funès, comme l’actrice l’a confié à “Télé 7 Jours”.

Religion, grand écran et humour, un ménage périlleux ! Peu frileuse, Valérie Bonneton a pourtant décidé de relever le défi à travers Juste Ciel ! de Laurent Tirard, dans les salles obscures le 15 février prochain. Dans cette comédie, l’actrice de 52 ans campe le personnage d’une religieuse irascible. Un rôle qu’aurait pu jouer au masculin Louis de Funès, comme l’a suggéré Télé 7 Jours dans une interview menée avec l’ancienne compagne Stéphane Clavier. Et l’intéressée de rebondir : “On m’a fait cette réflexion à propos de plusieurs de mes personnages et de l’énergie que je peux y apporter.” Et d’ajouter : “Il y a quelque temps, l’un des fils de Louis de Funès m’a contactée pour me parler de son père, j’étais très flattée.

Il faut dire que le regretté Louis de Funès n’a jamais hésité à se glisser dans la peau de personnages sérieux pour leur conférer un caractère tout autre, comme dansLe gendarme de Saint-Tropez ou encoreLes Aventures de Rabbi Jacob. Une audace partagée, donc, par Valérie Bonneton, comme elle l’a souligné à nos confrères : “J’aime l’humour qui y va franco, mais il faut qu’il soit connecté à la réalité de la vie. J’apprécie lorsqu’il y a un fond plutôt noir.” Et de conclure : “Quand on fait beaucoup de comédies, on peut tout jouer. J’adorerais un rôle de psychopathe !

>> PHOTOS – Louis de Funès en images

Une relation en dents de scie avec le cinéma

Si aujourd’hui Valérie Bonneton est au sommet de son art comique, la comédienne a bien failli renoncer à ses ambitions au début de sa carrière, alors que celle-ci n’avait pas encore décollé. “J’ai failli abandonner, car la vie est courte”, avait-elle confié au Figaro en septembre dernier. Et d’ajouter : “J’ai pensé coudre des vêtements pour enfants. J’adore la création, la cuisine, le design… J’ai toujours besoin d’inventer, de rêver.” Un parcours étonnamment semblable à celui de Louis de Funès qui a reconnu avoir été au bord du découragement lors de ses premiers pas dans le monde du septième art, lui qui n’avait pas alors encore “le feu sacré”, comme il l’avait indiqué dans l’émission de France Culture François Périer reçoit, en 1973.

Article écrit en collaboration avec 6Médias

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Valérie Bonneton

  • Louis de Funès

À découvrir en images

Louis de Funès en images






Autour de

Source: Lire L’Article Complet