Valérie Pécresse : ce sacrifice fait pour protéger ses enfants, “quitte à paraître moins humaine”

Dans son livre intitulé Et c’est cela qui changea tout, paru en 2019, Valérie Pécresse s’est confiée sur son choix de cacher ses enfants, quitte à sacrifier une certaine image publique.

Restez informée

Valérie Pécresse est depuis samedi 4 décembre 2021 la candidate du parti Les Républicains en vue de l’élection présidentielle de 2022. Habituellement très discrète sur sa vie privée, Valérie Pécresse a choisi de se dévoiler un peu plus sur sa vie privée le 5 novembre 2021, dans l’émission Une ambition intime. Face à Karine Le Marchand, elle a expliqué pourquoi elle avait choisi de ne pas rendre publique l’identité de ses enfants. Baptiste âgé de 25 ans, Clément âgé de 23 ans et Emilie âgée de 18 ans sont en effet méconnus du grand public.

Si cette pudeur a pu parfois lui porter préjudice, la femme politique n’en regrette rien. « Peut-être qu’on me juge froide parce que je n’ai pas posé avec mon bébé à la sortie de la maternité, peut-être qu’on me juge froide parce que les Français n’ont pas vu grandir toute ma famille« , avait-elle estimé face à Karine Le Marchand.

Valérie Pécresse, une mère protectrice

Un choix qu’elle expliquait déjà dans les pages de son livre intitulé Et c’est cela qui changea tout, et paru en 2019, comme le rappellent nos confrères du magazine Gala, mardi 4 janvier 2022. « En vingt ans de politique, j’ai veillé attentivement à ne jamais exposer mes enfants« . Cette prise position a été difficile à assumer au fil du temps. Elle l’a notamment privé d’une image plus chaleureuse et plus entière. Pourtant, Valérie Pécresse le revendique : derrière cette image qu’elle décrit elle-même comme « distante et lisse« , se cache une mère aimante et protectrice. « J’ai pourtant toujours fait très attention à protéger ma famille, quitte à paraître moins ‘humaine’ que d’autres. Jamais de photos de grossesse, d’accouchement, d’enfants attendrissants dans les bras d’une mère aimante. J’ai préféré apparaître comme distante et lisse plutôt que d’exposer mes enfants au regard des médias, potentiellement si destructeurs« , a-t-elle affirmé. Une décision qu’elle compte continuer d’appliqer dans les prochains mois.

Source: Lire L’Article Complet