Vanessa Demouy ("Ici tout commence") : déstabilisée par sa fille Sharlie prête à passer un grand cap

Lundi 19 juillet 2021, Vanessa Demouy, actrice emblématique de la série Ici tout commence, s’est confiée dans les colonnes de Télé 7 Jours sur sa relation avec sa fille Sharlie qui la déstabilise de plus en plus.

  • Vanessa Demouy
  • Philippe Lellouche

Depuis le lundi 2 novembre 2020, TF1 diffuse la série Ici tout commence. Cette dernière suit l’histoire d’élèves et de professeurs d’un célèbre institut gastronomique en Camargue, celui d’Auguste Armand, interprété par Francis Huster. Un casting dans lequel on retrouve également Vanessa Demouy qui interprète le rôle de Rose Latour qui vit une belle histoire d’amour avec son ex dans la série, joué par Frédéric Diefenthal. Dans la réalité, la vie amoureuse de Vanessa Demouy a parfois été compliquée. En couple avec Philippe Lellouche depuis 2001, elle a divorcé de lui en 2017 après sept ans de mariage. “Philippe et moi, nous nous sommes séparés. Comme je ne m’étais pas mariée pour divorcer un jour, comme je me suis longtemps battue pour que mon couple résiste, cela n’a pas été facile à vivre. Il faut être deux pour vouloir. Quand l’un des deux renonce, il faut trancher net. (…) Je ne connais aucune femme qui accepte le cœur léger de ne pas avoir l’exclusivité de son mari…” confiait-elle au magazine Gala en 2017.

Vanessa Demouy, une maman attentive

De cette union, sont nés deux enfants, Solal né en 2003 et Sharlie en 2011 dont elle est très proche. Interviewée par le magazine Télé 7 Jours lundi 19 juillet 2021, Vanessa Demouy a accepté de faire quelques révélations sur sa relation avec sa fille Sharlie, suite à la publication sur son compte Instagram d’une pile de livres sur la parentalité accompagné d’un “Au secours”. Elle a tenu à mettre les choses au clair durant l’entretien s’avouant déstabilisée par le fait que sa fille soit sur le point de passer un grand cap, celui de l’adolescence : “Le ‘Au secours’ que j’ai posté n’avait rien de désespéré. En réalité, je constatais simplement que l’adolescence arrive très précocement aujourd’hui. Notamment avec des signes physiques. Je suis allée voir mon médecin, qui m’a dit qu’il n’y avait rien d’inquiétant, et que la préadolescence commençait désormais à 8 ans. Je suis tombée des nues !” avouait-elle.

Source: Lire L’Article Complet