Vanessa Demouy : son fils diagnostiqué HPI à 16 ans, pourquoi il a vécu l’enfer

Une scolarité pas comme les autres. Dans le podcast Parents d’abord de Télé-Loisirs, Vanessa Demouy a livré un émouvant témoignage sur les difficultés qu’a pu rencontrer son fils Solal, diagnostiqué très tôt surdoué.

En plus d’interpréter avec brio son rôle de Rose Latour, dans le feuilleton Ici tout commence, Vanessa Demouy excelle également dans celui de mère. Bien qu’elle ait fait le choix de s’installer dans le sud de la France, pour les besoins du tournage, la star de TF1 fait de son mieux pour soutenir son fils resté dans la capitale. Très proche de son aîné, la comédienne de 48 ans s’est livrée à coeur ouvert sur leur belle complicité le temps du podcast Parents d’abord de Télé-Loisirs. Au cours de cette discussion, l’ancienne compagne de Philippe Lellouche est revenue sur la scolarité difficile de son fils Solal. À l’âge de 16 ans, le jeune homme « a été diagnostiqué HPI » (ndlr : haut potentiel intellectuel). « Ça a été un parcours scolairement très compliqué pour mon fils. Il s’est senti stigmatisé, pas du tout aidé, confie Vanessa Demouy. C’est vrai que sa scolarité a été synonyme de souffrance pour lui, il ne s’est pas senti compris ni soutenu. Ça a été vraiment très difficile. »

Ne se sentant pas à l’aise au sein de son environnement scolaire, le grand frère de Sharlie a décidé d’arrêter ses études. Malgré ses craintes et ses doutes, la comédienne a respecté le choix de son grand garçon. « Ça a été très difficile de ne pas projeter mes propres angoisses (…). J’étais foncièrement contre mais je ne l’ai pas empêché ».

Un musicien dans l’âme

Déscolarisé, Solal Lellouche a pu se lancer dans son projet professionnel. Déterminé à percer dans le milieu de la musique, le jeune homme décuple son énergie pour concrétiser son rêve. Une volonté et une détermination qui font la fierté de Vanessa Demouy. « Sa passion, c’est la musique, c’est le rap. Il est à fond, mais il ne le veut pas qu’on l’aide ! Il veut se débrouiller tout seul, expérimenter », détaille-t-elle. Comme sa mère, il semblerait que Solal ait trouvé sa voix.

Crédits photos : Jean-Marc Lhomer / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet