Vanessa Paradis : ses débuts d’actrice marqués par les humiliations

Alors qu’elle préside le festival du film américain de Deauville dès ce 4 septembre, Vanessa Paradis n’oublie pas ses débuts en tant qu’actrice. En 1987, elle est à l’affiche du film Noce Blanche, mais avant que le film débarque dans les cinémas, elle a traversé plusieurs épreuves compliquées.

En 1987, Vanessa Paradis alors âgée de 15 ans débute sa carrière de chanteuse avec le culte Joe le taxi sans se douter que deux ans plus tard, un rôle dans le film Noce Blanche lui donnera également la carte dans le milieu du cinéma. Celle qui préside le festival du film américain de Deauville qui débute ce vendredi 4 septembre n’oublie cependant pas ses débuts d’actrice, d’autant plus qu’ils ont été très compliqués. Vanessa Paradis n’avait que 17 ans quand les Français ont pu la découvrir dans le rôle phare de Noce Blanche mais ils n’imaginaient pas ce qu’elle avait traversé pour y arriver.

Pour ce film qui racontait une liaison entre une lycéenne et un professeur et qui lui a valu de recevoir le César du meilleur espoir féminin, la femme de Samuel Benchétrit n’est pas la favorite. En premier lieu, c’est Charlotte Valandrey qui était en lice pour ce rôle, comme Vanessa Paradis l’avait raconté au Monde. “Le réalisateur de Noce blanche, Jean-Claude Brisseau, avait choisi Charlotte Valandrey pour le rôle. Mais la production, Les Films du losange, avait des difficultés à monter le film, ils ont cherché des financements à travers mon nom. C’était donc une demande des producteurs,” s’est-elle souvenue.

Outre ce premier camouflet à seulement 17 ans, Vanessa Paradis a affronté plusieurs humiliations dans le but de faire ressortir le meilleur de son jeu d’actrice. “Jean-Claude Brisseau était extrêmement particulier. Très grand, très autoritaire, avec cette voix grave. Peut-être que Brisseau essayait aussi d’aller au conflit pour me sortir de ma zone de confort, pour obtenir certaines émotions. Il me disait constamment :Je ne veux pas que tu minaudes”,” racontait-elle à nos confrères. Et de se rappeler que son assistant de l’époque lui avait dit : “On a regardé les rushs, tu étais tellement mauvaise hier, tâche de faire un effort aujourd’hui.”

L'”horrible” épisode Cannes

En janvier 1988, un an après la sortie de Noce Blanche, Vanessa Paradis est huée à Cannes lors du marché international de l’édition musicale où elle monte sur scène pour chanter Joe le taxi. Au Monde, la mère de Lily-Rose a raconté ce moment horrible en 2018 à l’occasion de la sortie de son dernier album Les sources. J’étais en direct, j’essayais de chanter, sous les huées, les gens me jetaient des bouchons de bouteilles, des trucs qui faisaient mal. Je n’entendais pas la musique. Mais j’entendais les insultes,” a-t-elle expliqué. Puis de dire qu’elle était “en larmes” dans sa loge où Guesch Patti est venue la consoler.

Crédits photos : OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet