VIDÉO – 12 coups de midi : Bruno répond aux rumeurs de triche

Indétronable pendant plusieurs semaines dans les 12 coups de midi, Bruno a bien souvent été considéré comme un candidat avantagé. Invité sur le plateau de TPMP, au soir de sa défaite ce mardi 5 octobre, le plus grand maître de midi a tenu à mettre les choses au clair.

Il a marqué l’histoire des Douze coups de midi. Avec 252 participations à son compteur et 1 026 107 euros de gains, Bruno est devenu le maître de midi le plus récompensé du jeu télévisé. Cependant toutes les bonnes choses ont une fin. Ce mardi 5 octobre, le candidat de Haute-Garonne a été détrôné par Loris lors de l’épreuve du « coup fatal ». Une défaite qui mettra ainsi peut-être fin à certaines rumeurs. Présent dans l’émission depuis le 20 janvier 2021, Bruno a souvent été la cible de mauvaises langues le qualifiant de « candidat avantagé », comme le rappelle Cyril Hanouna. Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste, le soir même de sa défaite, le candidat déchu a mis les choses au clair. « Tous les maîtres de midi ont eu ça, fait-il remarquer à l’ensemble des chroniqueurs de TPMP. C’est clair et net qu’il n’y a pas de triche. »

Devant le trublion de C8, totalement choqué de ces folles rumeurs, Bruno a précisé qu’il n’a « jamais eu d’oreillette « , que les « réponses » n’ont jamais été « écrites sur l’écran » et bien évidemment que personne ne lui a donné « les réponses à l’avance ». « La production ne se perdrait absolument pas dans la tricherie », ajoute le plus grand maître de midi. Pour le Toulousain, ces critiques ne sont que le fruit des personnes focalisées sur ce qu’elles ont véritablement envie de voir. Les questions allant « vraiment dans tous les sens », Bruno a honnêtement gagné son titre de super champion grâce à sa culture et son intelligence. Une réponse très diplomate qui clouera certainement le bec des plus sceptiques. En tout cas, cela a bel et bien été le cas pour Gilles Verdez.

https://www.instagram.com/p/CS2TtDINAWp/

A post shared by Bruno 12 coups de midi (@bruno_12coupsdemidi)

En route vers une nouvelle vie

Après sa défaite, une question est sur toutes les lèvres : que va faire Bruno de son joli pactole ? Celui qui a été licencié de chez Eurosport, à cause de la Covid-19, ne pourra en faire que bon usage. À l’occasion d’une interview accordée à Gala.fr en juin dernier, le champion s’était confié sur ses futurs projets et avait expliqué ce qu’il souhaitait faire de ses gains : « Je pense que je ferai des placements et des investissements locatifs. J’aimerais investir dans des appartements dans le Sud-Ouest, d’où je suis originaire. Sinon, l’argent que je mets de côté, ce sera pour gâter mes parents et faire des voyages », nous a-t-il confiés à l’époque.

Quelques mois plus tard, Bruno tient toujours ce même discours des plus raisonnable. Pas du genre à s’acheter des voitures de luxe, l’ancien candidat est « quelqu’un de très terre à terre » comme il le confiait à nos confrères de Télé Star. Celui qui est parvenu à détrôner Paul envisage de « faire des investissements locatifs pour avoir des rentrées d’argent. » Gagner autant, « ne débloque pas vraiment de nouveaux projets pour moi », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter : « Je ne me dis pas « Ah, tiens, maintenant je peux faire un voyage au Japon, maintenant je peux m’acheter telle voiture », je n’ai pas une liste que je débloque au fur et à mesure. » De quoi lui garantir un bel avenir.

Crédits photos : Capture d’écran Touche pas à mon poste – C8

Autour de

Source: Lire L’Article Complet