VIDEO C à vous : Jane Fonda avoue avoir dû boire de la vodka pour tourner la scène de nu mythique de Barbarella

C’était un événement dans C à vous ce lundi 3 mai : l’actrice iconique américaine Jane Fonda accordait sa seule interview française à l’équipe d’Anne-Elisabeth Lemoine pour promouvoir son livre Que faire?, sorti aux éditions Albin Michel. Entre autres révélations, l’actrice de 83 ans a confié avoir dû se saouler pour tourner la mythique scène de nu dans le film qui l’érigea au rang de sex-symbol, Barbarella.

Jane Fonda

Jane Fonda est une femme engagée. Il y a encore moins de 18 mois, la fille d’Henry Fonda qui est une féministe et une militante engagée pour le climat était une nouvelle fois menottée à Washington lors d’une manifestation, à l’aube de ses 82 ans. « Je serai au Capitole tous les vendredis, beau temps, mauvais temps, inspirée par l’incroyable mouvement créé par nos jeunes. Je ne peux plus rester à l’écart et laisser nos élus éluder les industries qui détruisent notre planète à but lucratif. Nous ne pouvons pas continuer à le défendre », avait déclaré la star sur son site internet, après sa remise en liberté. L’image de Jane Fonda menottée devant le Congrès américain avait fait le tour du monde. Une nouvelle fois, la star américaine incarnait le vent de la révolte. Car dans les années 60-70, l’actrice avait déjà mené des combats qui lui valurent d’être honnis par de nombreux américains. L’actrice fut notamment une activiste des droits civiques, s’affichant aux côtés des Black Panthers et des Amérindiens.

La soeur du regretté Peter Fonda incarne donc depuis toujours une femme libre, révoltée et assumant aussi une certaine sexy attitude. Elle a sans cesse bousculé les codes du star-system, et continue toujours de le faire à son âge ! À ce sujet, elle a confié à Pierre Lescure et Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de C à vous ce lundi 3 mai, une anecdote sur le tournage de la séquence qui l’a érigée au rang de sex-symbol !

“J’étais tellement pudique”

Le président du festival de Cannes s’est intéressé aux conditions de tournage du film Barbarella réalisé par Roger Vadim en 1968, son mari à l’époque. “Est-ce que c’est vrai que sur les conseils de Roger Vadim vous étiez quelques fois ivre sur le tournage ?”, lui a demandé Pierre Lescure. Ce à quoi Jane Fonda s’est empressée de préciser, que ce n’était pas sur le conseil de Vadim, mais de sa propre volonté. “C’était que je devais être nue, j’étais tellement pudique, j’avais tellement peur, qu’en fait je devais boire de la vodka pour me détendre“, a-t-elle expliqué.

Puis, l’actrice a révélé le détail de cette fameuse scène culte pour tous les cinéphiles.“En fait, on a tourné la scène, la première scène où je suis nue, au tout début. Mais il a fallu refaire la scène le lendemain. De nouveau j’avais peur, et en plus j’avais la gueule de bois. Je me suis donc re-saoulée pour ne pas avoir peur, donc la scène que vous voyez au début du film, c’est Jane Fonda qui est saoule avec la gueule de bois“, a révélé avec un éclat de rire l’octogénaire. Les fans de l’un des premiers films d’heroic fantasy vont certainement le regarder sous un autre angle !

Source: Lire L’Article Complet