VIDÉO – “Calmez-le !” : Léa Salamé dépassée par Christophe Dechavanne dans Quelle époque !

Ce samedi 17 décembre, Léa Salamé recevait sur son plateau le journaliste sportif Philippe Tournon. Souhaitant l’interroger sur les conditions des joueurs de l’Équipe de France de Football avant la finale, elle a dû faire affaire avec son comparse Christophe Dechavanne, enchaînant les boutades durant l’interview.

Léa Salamé a fait face à un plateau déchaîné ce samedi 17 décembre. À la tête de l’émission Quelle époque ! qui remplace On est en direct de Laurent Ruquier depuis la rentrée, Léa Salamé a reçu à la veille de la finale de la Coupe du monde de Football qui opposait la France à l’Argentine, le journaliste sportif et ancien chef du service de presse de l’équipe de France de football, Philippe Tournon.

À cette occasion, la présentatrice, davantage habituée à interviewer des politiques, en a profité pour demander quels étaient les interdits pour les joueurs à la veille d’un match aussi important que celui-ci. « Manger des pizzas […] parce que c’est lourd, ça ne se digère pas » a d’abord répondu Philippe Tournon, avant que Léa Salamé ne rebondisse sur sa réponse : « On mange quoi, tiens la veille d’un match ? », ce à quoi le journaliste a répondu : « Ils ont des pâtes, ils ont des blancs de poulet, ils ont des poissons, des sucres lents… », a commencé à détailler le journaliste sportif.

Mais durant tout l’échange, l’invité permanent de l’émission et comparse de Léa Salamé, Christophe Dechavanne, a tenu à intervenir dans l’échange, au point de décontenancer l’ensemble du plateau : « Et les rapports sexuels, on n’en parle même pas ? De toute façon, ils sont entre eux » a-t-il d’abord fait remarquer avant que Sandrine Kiberlain, invité elle aussi ce soir-là le reprenne : « Et alors ? » provoquant les rires de l’assemblée, avant que Léa Salamé, qui n’en est pas à sa première déconcentration, tente de ramener le débat : « Et au petit-dèj’, il mange quoi, ils se réveillent à quelle heure, avant un match demain à 16 heures ? »

« C’est difficile quand c’est un match à 16 heures parce qu’entre le petit-déjeuner et le déjeuner… En 2018, on avait fait une espèce de brunch vers 11 heures-midi » a expliqué Philippe Tournon avant une nouvelle intervention de l’ancien présentateur de Coucou c’est nous : « Sinon, tu ne peux pas digérer ». « 3h30, je crois que c’est la norme, il faut qu’ils aient fini de manger », a alors renchéri le journaliste sportif, avant que Christophe Dechavanne n’ait lâché la remarque de trop : « Caca après », provoquant l’hilarité sur le plateau.

Fatiguée par son compère, Léa Salamé s’est alors exclamée « Non mais ce n’est pas possible », tandis que Christophe Dechavanne justifiait son intervention : « Non mais là, on est dans le médical et le sportif. Tu ne vas pas faire un match de finale en disant : ‘J’ai envie de faire popo’  » provoquant l’amusement de la table et du public, tandis que la présentatrice cherchait de l’aide : « Mais je ne sais pas, calmez-le ! ».

Devant cette conversation lunaire, Sandrine Kiberlain s’est alors exclamée hilare : « Mais enfin vous êtes fous ! Vous êtes tous fous ». Léa Salamé a alors tenté de rétablir le sérieux sur le plateau en reprenant son interview avec une question sur Didier Deschamps. Mais l’occasion était trop belle pour Sandrine Kiberlain de remettre une pièce dans la machine en demandant : « Est-ce qu’il fait caca ? ». Une nouvelle blague qui a fait rire l’ensemble du plateau, Léa Salamé incluse cette fois-ci.

Christophe Dechavanne, un partenaire pas toujours facile pour Léa Salamé

Léa Salamé et Christophe Dechavanne l’admettent volontiers, il n’est pas toujours facile pour eux de « cohabiter » ensemble sur le même plateau, les deux animateurs ayant déjà eu quelques frictions lors de l’émission, notamment lorsqu’ils ont reçu la députée européenne Nadine Morano ou encore l’élue écologiste Sandrine Rousseau.

Néanmoins, les deux personnalités de télévision ont une certaine entente et un respect l’un pour l’autre qui leur permet de collaborer malgré les petites querelles auxquelles ils peuvent faire face. Une relation qui donne son sel si particulier à leur émission Quelle époque !.

Crédits photos : Capture écran / France 2

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Léa Salamé

  • Christophe Dechavanne

À découvrir en images

De Raphaël Glucksmann à Nicolas Demorand : ces hommes qui ont marqué la vie de Léa Salamé


C’est le 14 novembre 2015, sur le plateau d’On n’est pas couché,que la journaliste rencontre l’homme de sa vie, Raphaël Glucksmann. L’essayiste a enterré son père, André Glucksmann, la veille. Si leurs premiers échanges ne laissent pas spécialement présager une histoire d’amour, une complicité naît pourtant ce soir-là. Début 2016, le député européen et essayiste et la chroniqueuse se mettent en couple. Six mois plus tard, elle tombe enceinte et en mars 2017, le tandem accueille Gabriel.


Ghassan Salamé naît en 1951 au Liban. Il étudie à l’université Saint-Joseph de Beyrouth. Il continue ses études à Paris, où il étudie le droit international public. Docteur en littérature et en sciences politiques, il est d’abord professeur en relations internationales à Beyrouth et fait partie de plusieurs grandes instances. Il enseigne aussi à Paris, à l’Institut d’études politiques, à partir de 1987, et est directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Côté politique, Ghassan Salamé est aussi conseiller spécial de Kofi Annan pendant son mandat à la tête de l’Organisation des Nations Unies et fut ministre de la Culture du Liban entre 2000 et 2003, dans le gouvernement de Rafiq Hariri.

Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies pour la Libye de 2017 à 2020, Ghassan Salamé participe à la Conférence internationale sur la Libye au palais de l’Élysée à Paris, le 29 mai 2018.

Ghassan Salamé et sa fille ont toujours été proches. Née en 1979, elle est sa fille aînée.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet