VIDEO – « Il n'est pas médecin ! » : Philippe Lellouche recadre Yann Moix après son appel à « la désobéissance »

Sur le plateau de l’émission Touche pas à mon poste sur C8 ce mercredi 4 novembre, Philippe Lellouche a fait connaître son point de vue après l’appel à la désobéissance lancé par Yann Moix suite aux fermetures des librairies. L’acteur a fait clairement part de son profond désaccord avec l’écrivain.

Philippe Lellouche n’est pas du tout en accord avec Yann Moix et le fait savoir. Sur le plateau de l’émission Touche pas à mon poste sur C8 ce mercredi 4 novembre, l’acteur et l’écrivain étaient tous les deux invités à débattre du reconfinement et des dernières mesures très strictes imposées par le gouvernement, notamment la fermeture des librairies. Une décision qui avait ému Brigitte Macron, tout comme Valérie Trierweiler et provoqué la colère noire de Yann Moix, qui, dans un geste fort, avait appelé les Français à “la désobéissance”. Une initiative pas franchement appréciée par Philippe Lellouche qui s’en est expliqué en plateau, devant l’écrivain.

“C’est encore Yann Moix, quelqu’un qui prêche pour sa paroisse” a lancé en préambule l’acteur “et je le comprends, c’est ce qui le fait bouffer.” Pour autant, Philippe Lellouche ne partage clairement pas son appel à faire acte de résistance. “À ma connaissance, Yann n’est pas épidémiologiste, ni médecin, il n’est pas non plus au gouvernement, il me semble pas essentiel, je pourrais dire la même chose sur le théâtre, j’ai envie de jouer au théâtre, la culture c’est vitale. Non, la culture ce n’est pas vitale, ce qui est vitale en ce moment c’est de protéger les gens qui sont sensibles et dont on fait peut-être partie. C’est de protéger nos aïeux, nos enfants, c’est de protéger la France entière, être solidaire, parce que pour une fois moi j’en appelle à la vraie solidarité, celle qu’on nous réclame en permanence,” a souligné l’acteur passablement remonté.

“Emmanuel Macron se fiche complètement du monde intellectuel”

Sur le plateau de l’Heure des pros sur Cnews le 2 novembre dernier, Yann Moix avait provoqué la polémique en lançant un appel “à la désobéissance”. Expliquant qu’il allait arrêter de se confiner et de remplir des dérogations pour pouvoir sortir, il avait sommé les Français qui partageaient ses idées à faire de même. “Emmanuel Macron, exactement comme il se fiche complètement de la situation des Gilets jaunes, est quelqu’un qui se fiche complètement du monde intellectuel” avait-il regretté, ajoutant donc avec aplomb : “je considère que les libraires devraient désobéir”. Une prise de parole loin de faire l’unanimité.

Crédits photos : Capture C8

Source: Lire L’Article Complet