VIDÉO Incroyables transformations : Charla Carter charmée par un candidat à la « ressemblance avec Sean Connery »

Lundi 17 août, dans Incroyables Transformations, Charla Carter a repéré le potentiel d’un candidat ayant une « petite ressemblance avec Sean Connery » mais au style « Robinson Crusoé ». Relooké en James Bond, il a totalement charmé la styliste.

Charla Carter

Dans Incroyables transformations, Léa Djadja, Nicolas Waldorf et Charla Carter reçoivent des candidats aux looks très improbables. Leur objectif : repérer les potentiels sous les couches de vêtements excentriques et les coupes de cheveux informes. Lundi 17 août, c’est un « homme qui se laisse aller », comme l’a décrit Nicolas Waldorf, qu’ils ont reçu. « On n’en a pas souvent des hommes », a commenté Léa Djadja, avant que Charla Carter ne s’enthousiasme : « Pas assez. Je trouve que les hommes ont besoin de nous aussi. » Et elle a été servie quand elle a vu Domingo, poussé par sa fille Célia, débarquer à l’agence de relooking. « C’est Robinson Crusoe avec un bonnet péruvien », a commenté la styliste qui a tout de même repéré le potentiel James Bond de Domingo. « Il a une petite ressemblance avec Sean Connery », a-t-elle glissé.

Charla Carter : « Je veux bien un petit bisou »

« Je suis sûre que sous ce style improbable se cache un très bel homme », a carrément confié Charla Carter. Et, visiblement, elle ne s’est pas trompée. Quand Domingo s’est découvert cheveux coupés, visage nettoyé, dans un costume cintré, il ne s’est pas reconnu. « Faut dire ce qui est, je suis magnifique, vous m’avez rendu magnifique », s’est-il enthousiasmé. Un look soigné bien loin du style négligé qu’il va garder ? Il a assuré qu’il allait essayer… « Jusqu’au prochain rendez-vous. » « Il trouve des excuses pour te revoir Charla », a alors analysé Léa Djadja avant que Nicolas Waldorf ne la taquine : « Charla elle veut un deuxième rendez-vous ! » Coquine, elle a alors déclaré : « Je veux bien un petit bisou ». L’occasion pour Charla Carter de glisser à Domingo, après lui avoir dit qu’il était « magnifique » : « Plutôt vin blanc ou vin rouge ? » Mais Nicolas Waldorf et Lée Djadja ne l’ont pas laissé partir avec Domingo, à son grand regret : « Je voulais partir avec James Bond ! James don’t leave me here ! »

Source: Lire L’Article Complet