VIDEO – « J’ai honte d’être Français » : François Berléand révolté par l’affaire Sarah Halimi

Comme de nombreuses personnalités, François Berléand s’est rendu sur la place du Trocadéro à Paris, ce dimanche 25 avril, pour réclamer justice pour Sarah Halimi, une mère de famille juive défenestrée à son domicile. En colère face à la décision de la Cour de cassation, le comédien a confié devant les caméras de Cnews avoir “honte d’être Français”.

A propos de


  1. François Berléand

Les mots sont forts, à la hauteur de la peine et de la colère de François Berléand, face à la décision de justice prononcée par la Cour de cassation dans l’affaire Sarah Halimi. Le 4 avril 2017, Sarah Halimi, une mère de famille juive vivant dans le 11e arrondissement de Paris, meurt après avoir été défenestrée par son voisin, un certain Kobili Traoré. La forte consommation de cannabis de l’assassin de Sarah Halimi au moment des faits encouragera la Cour de cassation à confirmer son irresponsabilité pénale. Une décision révoltante pour des milliers de Français, qui se sont rassemblés dans plusieurs villes pour réclamer justice pour la mère de famille.

Parmi eux, François Berléand, présent sur la place du Trocadéro ce dimanche 25 avril, a pris la parole au micro de Cnews, pour exprimer sa déception. “Je suis là aujourd’hui en tant que citoyen français athée (…) je trouve la décision de justice absolument scandaleuse. Pour la première fois de ma vie, j’ai honte d’être Français. J’ai honte de la justice de mon pays. Il y a 45% de Français qui pensent que la justice n’est pas bonne, je fais maintenant partie de ceux-là alors que j’ai un frère avocat et que j’ai toujours fait confiance en la justice de mon pays“, a-t-il déclaré.

“Les heures peu glorieuses de la France”

La famille de Sarah Halimi ne compte pas en rester là et a prévu de porter plainte en Israël, où la loi pénale peut s’appliquer à un crime antisémite commis à l’étranger et dénoncé par un citoyen israélien. Pour François Berléand, le meurtre de Sarah Halimi et la décision de justice qui s’en est suivie “rejoint les heures peu glorieuses de la France“. Une colère également partagée par Arthur, qui avait publié une vidéo sur sa page Instagram pour pousser un coup de gueule…

Crédits photos : Capture d’écran Cnews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet