VIDÉO – “Le ton est monté” : Nadine Morano pousse un coup de gueule

Invitée dans L’heure des pros sur CNews ce lundi 14 septembre, Nadine Morano a expliqué la drôle de soirée qu’elle a vécue à Toul il y a quelques jours. La députée européenne a poussé un coup de gueule contre les participants d’un mariage.

Nadine Morano ne décolère pas. Ce samedi 12 septembre en début de soirée, la députée européenne a assisté à une étonnante scène dans sa ville de Toul. “Il y avait un mariage qui se tenait et il y a eu de nombreuses voitures qui sont arrivées et qui ont bloqué la place centrale de la ville”, a-t-elle raconté sur le plateau de CNews deux jours après les faits avant d’énumérer : “Qui ont tiré des feux d’artifices sans même des autorisations municipales. Survol de cette place avec un drone…” Arrivée sur place avant même la police de cette ville, Nadine Morano a voulu arrêter les festivités en discutant avec les participants à cette union “d’une famille originaire de Turquie”. “Je leur ai demandé de respecter les lois de la République et de cesser ce qu’ils étaient en train de faire. (…) Il y avait beaucoup de gens sur cette place donc c’était un trouble manifeste à l’ordre public, a raconté l’ancienne ministre.

Epaulée par les policiers municipaux, qui l’ont rapidement rejointe sur la place de Toul, Nadine Morano s’est expliquée avec les fêtards. “Evidemment, le ton est monté. Parce que quand vous demandez de faire respecter la loi, ça ne plaît pas vraiment, a raconté la femme politique sur le plateau de L’heure des pros. Le ton est monté mais il n’y a pas eu de violences, de heurts plus que ça.” Agacée par le comportement des invités de ce mariage, elle a poussé un coup de gueule. “C’est regrettable de faire un mariage dans ces circonstances-là. A quoi ça sert ? (…) Ca traduit un comportement qui consiste à vouloir s’approprier l’espace public, à faire n’importe quoi”, s’est énervée Nadine Morano, toujours en colère plus de deux jours après les faits. A 20 Minutes, elle avait assuré qu’“un agent a même été menacé de mort” lors de cette explication.

“Il y a des règles et qu’elles doivent être respectées”

Sur le plateau de CNews, Nadine Morano a tenu à rappeler qu’“entraver la circulation, c’est un délit. Donc on ne commet pas de délit quand on va à un mariage. On ne bloque pas la circulation, on ne ferme pas une place, on ne fait pas survoler un drone, on ne tire pas des feux d’artifice sans mesures de sécurité et sans autorisation. (…) Ce n’est pas acceptable”. Cet agacement, la députée le partage avec le maire socialiste de la ville de Toul. “Je vais convoquer les familles cette semaine et on verra les suites à donner à cette affaire”, a expliqué Alde Harmand à nos confrères, avant d’ajouter que “le service juridique est déjà dessus et le procureur sera certainement dans la boucle” : “Il faut faire comprendre qu’il y a des règles et qu’elles doivent être respectées par tout le monde”.

Crédits photos : Capture CNews

Source: Lire L’Article Complet