VIDÉO – Mary Pierce et Laurent Luyat s’offrent une blague osée sur les douches

À l’occasion du match entre Novak Djokovic et Lorenzo Musetti, ce lundi 7 mai, Mary Pierce et Laurent Luyat se sont laissé aller à une petite blague croustillante, qui n’est pas sans rappeler un certain ancien président.

Ce lundi 7 juin, les fans de petite balle jaune se sont branchés sur France 2, où étaient retransmises les huitièmes de finale de Roland-Garros. Parmi les rencontres majeures de la journée, Novak Djokovic a battu par forfait l’Italien Lorenzo Musetti, dominé par le n°1 mondial. Au bout d’une heure de jeu, le jeune joueur de 19 ans, en difficulté, était rentré au vestiaire, après avoir perdu deux sets d’affilé. Qu’a-t-il bien pu faire lors de ce court moment hors du Court Philippe-Chatrier ? La bande de commentateurs du match a eu sa petite idée…

Au cours de la rencontre, Mary Pierce et Laurent Luyat se sont laissé aller à une petite blague sur les activités de Lorenzo Musetti en coulisses. “On peut aller très vite prendre une petite douche très froide, ça réveille, on enlève tout très vite !”, a commencé Mary Pierce, dernière championne française à avoir remporté Roland-Garros. Cela dit, la pause n’a duré que trois minutes, un laps de temps bref pour profiter d’une bonne douche… Heureusement que les organisateurs des Internationaux de France ont pensé à un staff dédié au toilette express des joueurs. “Ça m’est arrivé, c’est Julien [Benneteau, ancien tennisman et consultant de France TV] qui m’attendait pour me sécher”, a ironisé Michaël Llodra, ex-joueur de tennis et consultant du Roland-Garros. “Donc, vous avez fait ça en trois minutes… douche comprise !”, lui a alors répondu Laurent Luyat, le présentateur du tournoi. Une référence bien sentie au fameux surnom de Jacques Chirac, coureur invétéré de jupons.

Un surnom peu flatteur inventé par la presse

Pour comprendre la blague, il faut remonter quelques années en arrière. Au cours de sa longue carrière politique, Jacques Chirac a multiplié les conquêtes féminines, bien que l’ancien chef de État ait été marié à Bernadette Chirac depuis 1956. D’après le confident du président, Daniel Le Conte, “la qualité a pris l’ascendant sur la qualité”, en raison de son planning surchargé à l’Élysée, expliquait-il dans Président, la nuit vient de tomber (Cherche-Midi). C’est ainsi qu’est né le surnom peu flatteur “cinq minutes, douche comprise”, que lui a affublé la presse de son vivant.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet