VIDEO Nadine Morano s’emporte violemment en direct sur BFM TV

Maxime Switek a vécu une première soirée mouvementée sur BFM TV : l’ancien chroniqueur de C à vous a tenté de corriger son invitée Nadine Morano, mais il s’est heurté à une femme en colère qui s’en est sèchement prise à lui et sa nouvelle chaîne.

Nadine Morano

Ancien chroniqueur de C à vous, Maxime Switek avait annoncé en fin de saison dernière qu’il partait explorer de nouveaux horizons. Ce lundi 24 août, il a fait ses premiers pas en tant que présentateur des soirées de BFM TV. A la tête de 22h max, il a été bien servi pour sa première à l’antenne : aux alentours de 23h, il a eu pour invitée l’explosive Nadine Morano. L’élue des Républicains était venue réagir aux violences qui ont éclaté à Paris après la défaite du PSG en Ligue des champions. Selon les informations délivrées par la Préfecture de police, 151 personnes ont été placées en garde à vue, dont 49 mineurs. « Ces jeunes, ce sont de la racaille. Et cette racaille, il faut la mater. Il faut faire ce qu’il faut en terme de réponse pénale. Quand ils sont mineurs non accompagnés, c’est dommage : la France ne les renvoie pas dans leur pays d’origine ! », a lâché Nadine Morano, qui a alors été interrompue par Maxime Switek : « Là pour le coup, ça n’a rien à voir avec ce qui s’est passé hier soir », lui a-t-il lancé.

Nadine Morano explose en pleine interview sur BFM TV

Le journaliste a rappelé qu’on ne pouvait pas faire de lien entre le profil des mineurs français qui ont été placés en garde en vue et les mineurs non accompagnés venus de pays étrangers. « Ou alors vous avez des informations qu’on n’a pas », a-t-il glissé à l’attention de son invitée. Mais cinq minutes plus tard, celle-ci est revenue à la charge : « Je considère que les mineurs non accompagnés, on doit stopper ce trafic de jeunes et les renvoyer dans leur pays d’origine ! », s’est-elle emportée. « Mais encore une fois, ça n’a rien à voir à mon sens avec le profil des personnes qui ont été interpellées… », a de nouveau précisé Maxime Switek… s’attirant les foudres de Nadine Morano. « C’est vous qui m’avez invitée. J’ai été harcelée pour faire BFM ce soir. Je suis au tribunal. Vous êtes journaliste ou vous êtes procureur ? J’aimerais bien savoir ! », a-t-elle explosé. « Je vous pose des questions… Ou alors vous avez des informations sur ceux qui ont été interpellés hier que nous n’avons pas… », a commencé le journaliste, avant de se faire couper. « Vous ne posez pas des questions… Vous donnez votre opinion ! Je vous demande de poser des questions ! », a lâché son invitée, qui n’aime visiblement pas être reprise quand elle déforme la réalité pour pouvoir parler d’immigration.

Source: Lire L’Article Complet