VIDEO – « On va tous crever » : Jean-François Piège très inquiet pour son avenir

Alors qu’un deuxième confinement a été imposé aux Français, les restaurateurs n’en finissent plus de tirer la sonnette d’alarme. Invité sur le plateau de l’émission 6 à la maison sur France 2 ce lundi 16 novembre, Jean-François Piège a fait part de ses vives inquiétudes concernant le secteur de la restauration.

Ils sont nombreux à monter au créneau pour faire entendre leur voix. De plus en plus inquiet face au nouveau confinement imposé par le gouvernement, Jean-François Piège a tiré à nouveau la sonnette d’alarme ce lundi 16 novembre sur France 2 dans l’émission 6 à la maison, alors que les restaurants ne pourront pas ouvrir leurs portes avant le 15 janvier au minimum. “C’est un coup de massue” a lâché le chef, “pour nous on nous a dépossédé de notre liberté de nous exprimer, je le conçois, mais à ce moment là, qu’on nous aide”.

Pour Jean-François Piège la situation est plus qu’alarmante, et le gouvernement doit réagir.“Ca fait six mois que l’on ne fait que décaisser, que décaisser, que décaisser, et ce n’est pas supportable. On va tous crever” prévient le chef à la tête de cinq établissements parisiens. Celui qui avait jusqu’ici “les reins solides” comme le souligne Elisabeth Lemoine n’arrive plus à joindre les deux bouts. “On est fermé. On a un reste à charge. Le chômage partiel, ça nous coûte 10% par mois de la masse salariale. C’est les congés payés, c’est de l’argent que nous n’avons pas. On ne peut pas le gagner, on ne l’a pas cet argent, on est fermé” regrette l’un des chefs emblématiques de l’émission Top chef sur M6, qui a des frais fixes compris entre 20 et 28% par établissement.

Des restaurateurs au bout du rouleau

Jean-François Piège n’est pas le seul à s’inquiéter de la situation. Philippe Etchebest multiplie les prises de paroles pour alerter sur un secteur de la restauration touché de plein fouet par le confinement et a lancé un véritable cri du coeur sur le plateau de Cyril Hanouna. Hélène Darroze a également fait part de ses profondes inquiétudes même si elle tente coûte que coûte de garder le moral. Invité sur le plateau de Jean-Marc Morandini, Michel Sarran a, de son côté, annoncé avec douleur la fermeture de son restaurant situé à Toulouse.

Crédits photos : Capture France 2

Source: Lire L’Article Complet