VIDEO – Prince Andrew : ce surnom cruel trouvé par les tabloïds

Le prince Andrew a eu du mal à trouver sa place au sein de la famille royale. Pris pour cible par les tabloïds, le duc d’York a été affublé d’un cruel surnom, révélé dans le documentaire Elizabeth II : les derniers combats d’une reine, diffusé ce dimanche 25 avril sur France 5.

A propos de


  1. Prince Andrew

La rançon de la gloire. Au début des années 2000, le prince Andrew, fraîchement divorcé de Sarah Ferguson, met fin à sa carrière militaire. Le fils cadet d’Elizabeth II se retrouve alors désœuvré. Si le duc d’York, en tant que membre actif de la famille royale, a bien des fonctions officielles, ces dernières ne suffisent pas à occuper ses journées. Dès lors, Andrew va devenir une cible de choix pour les tabloïds qui vont l’affubler d’un cruel surnom, révélé dans le documentaire Elizabeth II : les derniers combats d’une reine, diffusé ce dimanche 25 avril sur France 5.

La presse populaire se moque notamment de sa virtuosité à apparaître totalement inutile, explique-t-on. Et de préciser qu’Andrew est alors surnommé “le prince parasite. Une humiliation pour le duc d’York, mais également pour Elizabeth II qui le nomme alors ambassadeur international du commerce britannique “pour l’occuper”. Un titre honorifique qui ne permettra pas de redorer le blason de celui qui fait aujourd’hui figure de vilain petit canard de la famille.

Andrew, paria de la famille royale

Empêtré dans l’affaire Epstein, Andrew a été contraint de se retirer de la vie publique en novembre dernier. Et pour cause… Accusé d’avoir participé à des orgies avec des jeunes filles mineures, le fils chéri d’Elizabeth, jusqu’ici protégé par la Couronne, pourrait bien se retrouver sur le banc des accusés. Un scandale qui secoue la monarchie toute entière et qui ne manque pas d’inspirer quelques jeux de mots et autres railleries aux tabloïds.

Crédits photos : France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet