Vin Diesel : cet oubli qui a failli lui coûter la vie sur un tournage de Fast & Furious

À l’occasion de la sortie au cinéma de Fast & Furious 9, Vin Diesel a accordé un entretien au magazine Public. Au cours de ce dernier, le comédien à assurer avoir frôlé sur le tournage d’un des films de la saga.

Depuis vingt ans, Vin Diesel prête ses traits à Dominic Toretto dans la saga de films d’action, Fast & Furious. Si le comédien est très attaché à cette franchise, c’est lors d’un entretien accordé au magazine Public qu’il a révélé avoir frôlé la mort sur un tournage de Fast & Furious. "Je devais rouler à fond la caisse dans un nuage de fumée puis toucher deux réservoirs. Les responsables des effets spéciaux avaient juste oublié de m’informer que ces réservoirs contenaient encore du gaz à l’intérieur. Ma voiture s’est alors enflammée. Plus de peur que de mal, je vous rassure !", a-t-il assuré. Si Vin Diesel s’en est bien sorti, c’est en 2019 qu’il aurait été sous le choc après un accident dramatique…

Le 22 juillet 2019, le tournage de Fast & Furious 9 avait dû être interrompu après que le cascadeur Joe Watts ai fait une chute de plus de neuf mètres. Alors qu’il avait assisté à l’accident, Vin Diesel aurait été très perturbé. Et pour cause, sa doublure réalisait une cascade à sa place ! Pour le Sun, une source avait alors révélé : "Le cascadeur a chuté de plus de 9 mètres, peut-être plus. Vin Diesel était là quelques secondes après. Il l’a regardé, sous le choc, et on voyait qu’il pleurait. Il a vu toute la scène." Et pour cause, cela a sans doute rappeler de mauvais souvenirs au comédien. En 2002, le cascadeur Harry O’Connor était en effet décédé en réalisant une scène pour lui sur le tournage du film xXx.

Vin Diesel est toujours très affecté par le décès de Paul Walker

Le 30 novembre 2013, Vin Diesel perdait celui qu’il considérait comme un frère, Paul Walker, célèbre interprète de Brian O’Conner dans Fast & Furious. En deuil, c’est pour Public que le comédien a révélé ce qui lui avait permis de continuer après le décès de son ami. Il a en effet confié : "Le soutien qui m’a le plus touché, ce sont les commentaires sur Facebook. Il m’est arrivé de pleurer pendant des heures sans pouvoir quitter ma chambre. Je ne savais pas qu’un seul être humain pouvait d’ailleurs verser autant de larmes ! Mais quand quelqu’un écrit : ‘Paul te regarde de là-haut et il est fier de toi’, ça me fait craquer."

Source: Lire L’Article Complet