Violée par un gang et battue, elle tombe enceinte à la suite de son agression sexuelle… cette Miss a décidé raconter tout son calvaire, et c'est le CHOC

Devenue maman à la suite d’un viol en réunion, Miss Sénégal 2020, Ndèye Fatima Dione a décidé de se livrer sur son calvaire et sur atroce agression. Lâchée par le comité Miss Sénégal, la reine de beauté est aujourd’hui soutenue par des milliers d’internautes, et ce à l’échelle mondiale.

Alors que le comité Miss France prépare activement le concours Miss France 2022, le comité du concours de beauté Miss Sénégal est quant à lui éclaboussé par un énorme scandale. Comme l’a dévoilé la presse sénégalaise ces derniers jours, Ndèye Fatima Dione, lauréate de Miss Sénégal 2020 a récemment révélé avoir été violée par plusieurs hommes l’an dernier. Suite à ce viol en réunion, la reine de beauté est tombée enceinte et est aujourd’hui maman d’un petit garçon de 5 mois.

Un témoignage choquant
Comme on peut le lire sur le compte Instagram « Buzz2missOfficiel », Miss Sénégal 2020 aurait été violée par un gang de 5 hommes, en sortant de son hôtel pour une manifestation Organisée par l’organisation Miss Sénégal. « La Miss a été battue, violée, déchirée de partout, devant, derrière, rien n’a été épargné » peut-on lire. On apprend également que le comité aurait rompu tout contact avec la reine de beauté, suite au scandale

Une proche de la jeune femme a également témoigné pour expliquer les faits suivants : « La seule chose que nous savons c’est que Fatima est tombée enceinte suite à son sacre. Nous ne souhaitons accuser personne, mais une chose est sûre, avant qu’on ne découvre sa grossesse, elle était chez un membre du comité d’organisation de Miss Sénégal. Habituellement, lorsque les organisateurs avaient besoin d’elle, ils la faisaient loger à l’hôtel, mais avant son voyage au Maroc, on l’a amenée dans une maison et nous ne connaissons pas la raison ».

Elle poursuit : « Après ce séjour dans cette maison, Fatima a commencé à se plaindre de maux de ventre et est devenue très maladive. Amenée à l’hôpital, on nous a fait savoir qu’elle était enceinte de 4 mois alors que nous pensions qu’il s’agissait d’un fibrome. Nous ne connaissons pas l’auteur de cette grossesse, nous savons juste que cette fille de 20 ans a été victime de viol. À plusieurs reprises, elle a pensé à se suicider »

https://www.instagram.com/p/CWdULUzMsGr/

Une publication partagée par Buzz2missOfficiel (@buzzdemissofficiel)

Le comité se défend et dérape
L’affaire ayant pris une ampleur internationale, Amina Badiane, la patronne du comité d’organisation de Miss Sénégal, a pris la parole : « Ce qu’elle a dit est sans fondement. Une fille violée n’est jamais exempte de reproches. Elle est majeure et vaccinée. Qu’elle apporte des preuves de ce qu’elle allègue et qu’elle porte plainte. Si elle a été violée, c’est parce qu’elle a été consentante ».

Une désolidarisation qui a littéralement choqué les Sénégalais et qui a provoqué une vague d’indignation sur la toile. Toujours selon la presse sénégalaise, le parquet s’est autosaisi de l’affaire et une enquête va être menée. Enfin, il a été révélé qu’une plainte sera déposée par un organisme féministe contre la présidente pour apologie du viol.

Aliénor de la Fontaine

Source: Lire L’Article Complet