William Sheller se confie toujours plus sur sa vie sexuelle et son « homo-romantisme »

Dans une entrevue accordée au journal Le Parisien, ce 21 mars, l’auteur-compositeur William Sheller donne plus de détails sur sa vie sexuelle, mais aussi ce qu’il appelle son “homo-romantisme”.

A propos de

  1. William Sheller

“Confessions d’un homme heureux“, c’est le titre qu’a choisi Le Parisien dans son édition de ce 21 mars pour décrire William Sheller. À 74 ans, l’homme à la carrière bien remplie a décidé de sortir un premier livre, paru aux Éditions des Équateurs, “pas autobiographique”, mais “un témoignage” insiste-t-il. Intitulé simplement “William”, l’auteur-compositeur y raconte sa vie mouvementée avec ses nombreux déménagements, sa relation tumultueuse avec sa mère Paulette Desboeuf, mais aussi ses succès professionnels. Dans cet ouvrage, William Sheller parle aussi de sa vie sentimentale et de son amour pour les femmes et les hommes. Il dévoile notamment qu’il a eu une relation sentimentale avec un homme nommé Peter durant six ans. Une histoire d’amour alors encouragée par sa compagne de l’époque, Nelly, et qu’il aime qualifier d’“homo-romantisme”.

Dans son entrevue, le pianiste parle de Peter comme étant son “compagnon de voyage, mon jumeau”. “Avec lui, c’était un fond de bisexualité”, continue William Sheller. Interviewé par RTL ce mercredi 17 mars, l’homme a reconnu ouvertement avoir eu des rapports sexuels avec ses deux partenaires sans que cela les dérange. Mais pas question de parler de relation à trois ! Si William Sheller affirme que son ancienne femme Nelly l’a “poussé dans les bras de Peter”, il tentait de faire la part des choses. “Après, je ne crois pas qu’on puisse parler d’une histoire à trois. Peter était là quand Nelly n’était pas là”, précise l’artiste à Paris Match.

Direction le Brésil !

Aujourd’hui, si le passionné de musique compose toujours, il a pris la décision de ne plus jamais chanter. Son dernier album paru en 2015 a été “l’album de trop” pour William Sheller. L’homme refuse même de rejouer du piano, qu’il affirme ne pas avoir touché depuis 2016. Il aspire à présent finir sa vie sous le soleil du Brésil.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet