Wolfgang Van Halen déçu par l'hommage des Grammy Awards rendu à son père

Le fils d’Eddie Van Halen a refusé de jouer Eruption, le morceau le plus célèbre de son père, ce dimanche (14 mars 21) aux Grammy Awards, lors de la séquence In Memoriam, qui rend hommage aux musiciens disparus pendant l’année, car il pensait que ce n’était pas approprié. Le rocker a donc été commémoré par des images d’archives, tandis que John Prine, Little Richard ou encore Kenny Rogers ont tous été célébrés intégralement.

Une disparité qui a poussé Gary Cherone, l’ancien chanteur de Van Halen, à tweeter « peut-être qu’un artiste qui a réinventé la façon dont on joue d’un instrument et qui continue à influencer des générations de musiciens et a littéralement changé l’histoire du rock’n’roll mérite plus que 15 secondes aux Grammy ».

Or, ce lundi, Wolfgang Van Halen, qui avait remplacé Michael Anthony au poste de bassiste dans le groupe de son père, a dévoilé dans un communiqué critique sur les Grammy qu’il avait bel et bien refusé d’y jouer.

« Les Grammy m’ont demandé de jouer Eruption pour la séquence In Memoriam, et j’ai refusé. Je ne pense pas que quiconque aurait pu être au niveau de ce que mon père a fait pour la musique, excepté lui-même. J’avais compris qu’il y aurait une section où des morceaux de chansons seraient jouées en hommage aux artistes légendaires décédés. Je ne m’étais pas rendu compte qu’ils montreraient papa 15 secondes au milieu de quatre performances complètes. Ce qui me blesse le plus, c’est qu’ils ne l’ont même pas mentionné lorsqu’ils ont parlé en début de cérémonie des artistes que nous avons perdu. Je sais que le rock n’est plus le genre le plus populaire à l’heure actuelle (et l’Académie semble un peu éloignée des réalités), mais je pense qu’il est impossible d’ignorer ce que mon père a légué à son instrument, au rock, et à la musique en général. Il n’y aura jamais plus d’innovateurs comme lui. Je ne veux pas lancer de la haine, je veux juste m’expliquer. Je sais juste que papa aurait rigolé et dit ‘’eh, qui en a quelque chose à fiche ?’’ Il s’intéressait uniquement à la musique. Le reste importait peu », a publié le jeune musicien, qui espère que cela permettra d’ouvrir un dialogue entre lui et les dirigeants des Grammy pour parler du futur du rock.

« J’aimerais utiliser cette opportunité pour discuter avec la Recording Academy, non seulement de l’héritage de mon père, mais du rock en général », ajoute-t-il.

Source: Lire L’Article Complet