Xavier Dupont de Ligonnès : cet étrange tic qui le trahit

Dans leur livre Sans pitié pour les siens (ed. L’archipel), les journalistes Béatrice Fonteneau et Jean-Michel Laurence rapportent la découverte d’un cyber-enquêtrice à propos de Xavier Dupont de Ligonnès. Cet homme soupçonné du meurtre de sa famille aurait des tics de ponctuations, ce qui permettent de savoir s’il est le réel auteur de messages.

Restez informée

Depuis plus de neuf ans, la France se passionne pour l’horrible histoire de la famille Dupont de Ligonnès. En effet, en avril 2011, Agnès et ses quatre enfants Anne, Benoît, Thomas et Arthur ont été retrouvés enterrés sous la terrasse de la maison familiale située à Nantes. Seul le père et époux, Xavier Dupont de Ligonnès, n’est pas retrouvé mort et est même aperçu dans plusieurs villes françaises. Après plusieurs jours à sillonner le pays, la police perd la trace de l’homme qui apparaît depuis comme le suspect numéro 1 dans cette tuerie.

Outre le documentaire disponible sur Netflix ou l’enquête du magazine Society, le livre Sans pitié pour les siens (ed. L’archipel) écrit par les journalistes Béatrice Fonteneau et Jean-Michel Laurence revient également sur ce drame et sur le passé de Xavier Dupont de Ligonnès. L’occasion d’apprendre que celui-ci avait plusieurs tics lorsqu’il s’agissait d’écrire des lettres ou des avis sur des forums. Les auteur ont rapporté une trouvaille faite par une cyber-enquêtrice !

Comment démêler le vrai du faux…

D’après cette femme, Xavier Dupont de Ligonnès “laissait toujours un espace avant les trois petits points“, mais ce n’est pas tout car il met “quasi systématiquement un point avant de fermer ses parenthèses.” Ces découvertes ont permis aux enquêteurs et aux cyber-enquêteurs de pouvoir trouver ses messages entre les milliers de publications disponibles sur les forums sur lesquels il allait régulièrement.

A lire aussi : Xavier Dupont de Ligonnès : l’enquête de “Society” pourrait bientôt être adaptée au cinéma

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet