Xavier Dupont de Ligonnès : Christophe Hondelatte donne son avis sur l’affaire

Lundi 17 août 2020, le journaliste Christophe Hondelatte, animateur phare de l’émission Faites entrer l’accusé, s’est confié sur sa vision de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès lors d’un entretien accordé à Europe 1, dans l’émission Culture Médias.

Restez informée

C’est l’un des plus grands mystères de l’Hexagone. A tel point que Netflix a récemment dédié au cas Dupont de Ligonnès un épisode de sa série documentaire Unsolved Mysteries (“Les mystères non résolus”) et que le magazine Society, qui dédie cet été une enquête passionnante de 70 pages à ce sujet, cartonne actuellement en kiosque. A l’automne 2019, l’arrestation d’un homme pris pour Xavier Dupont de Ligonnès, suspecté d’avoir tué toute sa tribu, avait aussi provoqué l’émoi. Xavier Dupont de Ligonnès est-il vraiment l’auteur de ce quintuple meurtre ? Ces cinq corps, ce sont ceux d’Agnès, la mère et de leurs quatre enfants, Arthur, Anne, Benoît et Thomas. Les premiers ont été tués dans la nuit du 3 au 4 avril 2011, le dernier dans la nuit du 5 au 6 avril. Leurs restes humains, enveloppés de draps, ont été retrouvés près des deux chiens de la famille, eux aussi tués et enterrés. Entre le 6 et le 10 avril (date à laquelle il quitte définitivement le domicile familial), Xavier Dupont de Ligonnès aurait réglé les derniers détails. Le 6, il passe la journée dans la maison. Le 7, il est vu en train de faire des allers-retours entre son domicile et sa voiture. Le 8, il envoie une lettre aux proches de la famille puis va à Angers débarrasser les affaires de son fils Thomas. Le lendemain, enfin, il vide le logement étudiant de son fils Arthur, à Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée. Le 10, il commence une tournée d’hôtels jusqu’au 15, où sa trace est perdue. A-t-il été aidé par un complice ? A-t-il pris la fuite ? Toutes ces questions restent pour l’heure sans réponse.

Selon Christophe Hondelatte, les enquêteurs ne retrouveront pas Xavier Dupont de Ligonnès

Lundi 17 août 2020, le journaliste Christophe Hondelatte, animateur phare de l’émission Faites entrer l’accusé et de Hondelatte raconte, s’est confié sur sa vision de l’affaire Dupont de Ligonnès lors d’un entretien accordé à Europe 1, dans l’émission Culture Médias. Selon lui, cet énigmatique père de famille ne pourra pas être retrouvé par les enquêteurs. Lorsqu’on lui demande s’il pense que l’homme le plus recherché de France est vivant, il répond du tac au tac : “Je ne pense rien, moi ! Je m’interdis de penser, il y a suffisamment de gens qui pensent. Je pense que si c’était un homme normal, il se serait suicidé. Mais comme manifestement ce n’est pas un homme normal, alors je ne peux pas savoir. Puis, alors qu’on lui demande s’il pense qu’on le retrouvera un jour, il rigole et enchaîne : “Je ne pense pas non plus.” Avant d’ajouter : “Vous savez en matière criminelle, c’est important de le dire et de le redire, il n’y a que les faits qui comptent ! Ce qu’on pense, ce qu’on envisage… On s’est tellement égaré dans l’arrestation…” Voilà de quoi décevoir ceux qui espèrent percer le mystère. Pour Christophe Hondelatte, le succès de ces deux numéros du magazine Society s’explique, outre leur qualité, par un attrait particulier des Français envers cette histoire. “Il y a quelque chose de très particulier autour de Dupont de Ligonnès. La dualité de l’homme poussée à son extrême. On a tout : l’aristocratie, le catholicisme, la famille d’apparence parfaite, et le dessous de tout cela”, conclut le spécialiste.

A lire aussi : Plans à 3 et sextapes : quand Xavier Dupont de Ligonnès “partageait” sa femme avec son ami

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet