4 astuces pour atténuer le bruit de sa machine à laver

Une machine à laver peut parfois se montrer bruyante, voire gênante pour notre confort, surtout si vous habitez en appartement. Alors pour votre tranquillité et celle de vos voisins, il existe quelques astuces pour faire tomber les décibels. Suivez le guide.

Restez informée

Vérifier la stabilité de votre machine

Le premier facteur à prendre en compte consiste à vérifier si votre machine à laver est installée sur un sol stable et si ses pieds sont correctement réglés. Sous l’effet de l’usure, les écrous qui les maintiennent peuvent se dévisser, entraînant un déséquilibre de l’appareil. Utilisez un niveau à bulle d’air pour vous assurer que l’ensemble est bien droit, et réglez les pieds en fonction pour rétablir l’équilibre.

Régler la vitesse d’essorage de votre machine

L’essorage est l’étape la plus bruyante du cycle d’une machine à laver. N’hésitez pas, quand votre linge le permet, à abaisser la vitesse d’essorage à 800 voire 600 tours/minute. De cette manière, vous pourrez diminuer jusqu’à quatre fois le bruit généré par votre appareil au cours de son cycle. Et c’est en plus un réflexe pour rendre votre machine moins énergivore ! Il faudra en revanche s’armer d’un peu plus de patience au séchage, on ne peut pas tout avoir !

Le tapis anti-vibrations, un allié confort

Si votre lave-linge repose sur un sol dont le revêtement n’est pas le plus adéquat comme le parquet, le stratifié ou un carrelage lisse, les vibrations de cette dernière se feront largement ressentir. Misez donc un tapis anti-vibrations, que vous disposerez sous la machine pour en absorber les vibrations au niveau de la zone de contact avec le sol. D’une dimension standard de 60 centimètres sur 60, ces tapis généralement conçus en caoutchouc se trouvent facilement dans le commerce. Comptez une dizaine d’euros pour gagner en confort.

Identifier l’origine du bruit

Sachez enfin que la nature du bruit de votre machine à laver peut vous renseigner sur son origine, et donc sur les réparations à effectuer. Si le bruit ressemble à un crissement, cela peut provenir des roulements de votre tambour qu’il faut remplacer (ils coûtent en général entre 15 et 30 € selon les modèles).

Des coups sonores se font entendre pendant l’essorage ? Cela peut s’expliquer par une usure des amortisseurs et des ressorts qu’il faut remplacer. Un filtre bouché et à nettoyer peut aussi produire un cliquetis, perceptible principalement en bas de votre machine. Enfin, si le bruit provient plutôt de l’arrivée d’eau de votre machine, il peut s’agir d’un différentiel de pression appelé « coup de bélier », qui se règle par l’installation d’un amortisseur de coups de bélier (comptez environ 30 €).

Source: Lire L’Article Complet