A quel âge autoriser mon ado à se faire une couleur ?

Votre ado ne rêve que d’une chose, pouvoir ENFIN se colorer les cheveux. Faut-il céder à cette envie, à quoi doit-on être vigilant, quels produits utiliser ? Les réponses et conseils de Corinne Fravalo, coiffeuse dans le sud-Ouest de la France.

  • Coloration chez l’ado
  • A quel âge
  • Coloration ado risque
  • Quels produits utiliser ?
  • Mèches ou balayage
  • Coloration garçons

Coloration chez l’ado : un besoin de s’affirmer ?

Difficile pour les parents de savoir s’ils doivent ou non céder à la demande de leur ado lorsque celui-ci annonce qu’il veut se colorer les cheveux. L’expression de ce désir n’est pas anodine alors que l’apparence physique, l’image qu’il renvoie, a évidemment une importance capitale dans la construction de l’adolescent. « Si les adolescentes aiment bien entrer dans le moule, elles veulent aussi s’affirmer par un look. C’est aussi une manière de montrer une appartenance à une tribu. », confirme Corine Fravalo. Pour certains ados, la coloration revêt évidemment une signification encore plus profonde : un besoin fort de s’affirmer, voire de se rebeller en adoptant une couleur très flashy. Mais dans ce cas là, il y a peu de chance qu’il ou elle vous demande votre avis… « Il y a parfois des demandes de changements assez radicaux, mais cela reste plutôt rare », observe la spécialiste. Cette dernière remarque que les ados déterminent très vite leur appartenance à un groupe, des codes capillaires qui diffèrent en fonction de l’âge mais aussi de la région ! « Il y a eu une période où les ados avaient toutes les cheveux très longs au collège, puis l’année suivante, les cheveux étaient au-dessus des épaules. Ce sont vraiment des mouvements de mode« , ajoute-t-elle. 

A quel âge autoriser mon ado à se faire une couleur ?

« Une autorisation parentale est nécessaire pour les jeunes filles mineures« , annonce d’emblée la coiffeuse qui confirme ne rien faire « sans la présence ou l’autorisation du parent. » Concernant l’âge, on estime qu’il est préférable d’attendre l’âge de 14 ans, même si certaines ados le font plus tôt, et d’autres plus tard. Rien n’empêche évidemment l’adolescent de tenter lui-même de se teindre les cheveux à la maison avec un produit acheté en grande surface. Mais cela présente certains risques. A la fois celui d’utiliser des produits de mauvaise qualité ou mal adaptés mais aussi (et surtout !) de se retrouver avec un résultat peu conforme à ses espérances. Il est donc toujours préférable, surtout pour une première fois, de se rendre chez un professionnel qui saura non seulement conseiller l’adolescent au mieux mais aussi utiliser des produits adaptés à son âge. 

  • Coiffures enfant : les coupes pour filles et garçons

    Terminés la coupe au bol pour les garçons et le carré sage pour les filles ! Désormais, les enfants (et les parents) ont envie d'originalité. Découvrez nos conseils pour trouver la coupe idéale de votre chère tête blonde.

Coloration pour ado : y a-t-il un risque ? 

Si un risque existe, il porte surtout sur une mauvaise utilisation des produits de coloration par l’ado lui-même. Alors qu’un professionnel saura appliquer la coloration et respectera scrupuleusement les temps de pause, un adolescent est susceptible de commettre des erreurs, surtout s’il s’agit d’une teinture permanente qui contient ammoniaque ou du paraphénylènediamine. Irritation de la peau, allergie, il convient d’être vigilant. Mais cela vaut aussi pour les adultes !

Coloration pour ado : quels produits utiliser ?

Corine Fravalo recommande l’utilisation de produits naturels et végétaux. « Il est également important que la coloration ne demande pas un entretien trop important et puisse bien vieillir dans le temps afin qu’elle ne les engage pas à un suivi par la suite« , explique la spécialiste. Cette dernière rappelle également, comme nous l ‘avons dit, que les colorations permanentes ne sont pas inoffensives. Mieux vaut donc opter pour une coloration qui s’estompe avec les shampoings. 

Mèches ou balayage, une bonne idée ?

« Les mèches et le balayage sont parfaits pour les adolescentes car on applique le produit en surface, il n ‘y a pas de contact avec le cuir chevelu. Le balayage est vraiment l’approche la plus douce pour les jeunes filles. », confirme Corinne Fravalo. Le balayage a en plus l’avantage d’apporter un changement bien réel mais discret.

Coloration pour les ados : et les garçons dans tout ça ?

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Les jeunes filles ne sont pas les seules à avoir envie de changement ! Même s’ils sont moins nombreux, il arrive parfois que des garçons sautent le pas de la coloration. « Les ados garçons font parfois des choses assez rigolotes : des permanentes, des décolorations. Il aiment aussi les glaçages pour un effet surfeur qui accentue la blondeur« , détaille la coiffeuse. 

Merci à Corinne Fravalo, coiffeuse, Le Vestibule (Soort Hossegor)

Source: Lire L’Article Complet