"Alpha Zulu" : le nouvel album de Phoenix est loin d’être bêta

Ce septième album surpasse tous les autres. Le groupe Phoenix a fait son grand retour le 4 novembre 2022 avec son nouvel opus Alpha Zulu.

C’est au musée des Arts décoratifs que les quatre membres, Thomas Mars, Deck d’Arcy, Laurent Brancowitz et Christian Mazzalai ont peint de nouvelles mélodies. Avec un anglais moins approximatif, les Français qui ont su conquérir la scène internationale confirment leur place d’incontournables du genre pop rock inspiré.

Pour voir ou revoir le groupe ce sera à l’Olympia (Paris) les 28 et 29 novembre 2022.

Le tableau Pâris et Hélène de Jacques-Louis David

Au musée des Arts décoratifs, il est de ceux dont les visages ont été animés pour le clip du single, Alpha Zulu. Né à Versailles, Phoenix se joue ainsi du fantasme autour de ses origines. Sur cet album, voyage en pop à la fois suranné et moderne, des effets sont ajoutés sur la voix de Thomas Mars, et le groupe retrouve des influences hip-hop sans perdre le sens des mélodies et des rythmiques.

En 2020, on avait d’ailleurs été rassuré·es de la bonne forme de Phoenix avec Identical, composé pour On The Rocks, le film de Sofia Coppola, compagne de Thomas Mars.

Le musée des Arts décoratifs

En résidence deux ans au Mad, dans une aile du Louvre, le groupe pose pour ses photos de presse devant la cour du palais. Comme un selfie de touristes dans une capitale dont ils sont pourtant devenus les ambassadeurs musicaux, et cela avec constance depuis l’album United, sorti en 2000.

Un alphabet phonétique

Le titre Alpha Zulu reprend les premiers et derniers mots de l’alphabet phonétique de l’OTAN – une preuve d’autodérision, le groupe étant réputé pour son anglais à la prononciation approximative, ce qui ne l’a pas empêché de conquérir le public anglo-saxon. Thomas Mars s’est d’ailleurs beaucoup amélioré…

Ezra Koenig

Le chanteur et guitariste new-yorkais de Vampire Weekend est l’invité de Phoenix sur Tonight. Une collaboration plutôt rare et très réussie pour ce groupe qui fonctionne en autarcie. Ezra Koenig a largement contribué à ce que le rock indépendant sorte de son cycle répétitif dans les années 2000 en l’ouvrant vers d’autres genres, une voie empruntée aussi par Phoenix sur cet Alpha Zulu loin d’être bêta.

Cet article a été initialement publié dans le magazine Marie Claire nurméeo 841, daté octobre 2022. 

  • "By your Side" de Jeanne Added : le moodboard de l’album
  • "Persona" de Selah Sue : le moodboard de l’album

Source: Lire L’Article Complet