Amber Heard prête à mentir pour faire tomber Johnny Depp ? Ces e-mails compromettants l'accablent

D’après ces e-mails compromettants, Amber Heard aurait menti concernant sa tribune du Washington Post de 2018 dans laquelle elle se présentait comme une victime de violences.

Récemment, le musicien Alice Cooper a vivement défendu Johnny Depp contre les accusations lancées par Amber Heard. On le sait, l’acteur a attaqué son ex-femme en diffamation suite à un article qu’elle a publié dans le Washington Post en 2018. Dans ce texte, la comédienne a affirmé être une victime de violences conjugales et même si elle n’a jamais cité le prénom de son ex-mari, le lien a vite été fait. Le héros de Pirates des Caraïbes l’a donc accusée d’avoir entaché sa réputation et lui réclame désormais la coquette somme de 50 millions de dollars. Aujourd’hui, et grâce à des e-mails dévoilés par le Daily Mail, on apprend que l’actrice n’aurait pas écrit cette fameuse tribune ! En réalité, ce serait un membre de l’association Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), dont elle est l’ambassadrice, qui l’aurait réalisée avec peu voire aucune implication de la principale intéressée.

Selon le quotidien britannique, ACLU aurait contacté Amber Heard pour lui proposé d’écrire cet essai. Aidée de quelques annotations de l’actrice, l’organisation lui aurait ensuite envoyé un premier jet en déclarant : “J’espère que cela sonne vrai pour vous.” Un mois avant sa publication, la tribune aurait été relue par plusieurs avocats afin de s’assurer qu’elle ne brisait pas l’accord de non-divulgation signé par la comédienne après son divorce. Heureuse du résultat, cette dernière aurait répondu : “Tout le monde est impressionné. Merci d’avoir trouvé ma voix.” Pour Adam Waldman, l’avocat de Johnny Depp, il ne fait aucun doute que la star d’Aquaman et l’association ont conspiré pour faire tomber son client. Reste à savoir si ces révélations relanceront le procès. En attendant, Johnny Depp mène déjà une autre action en justice contre Amber Heard. Autrement dit, cette affaire est loin d’être terminée.

Source: Lire L’Article Complet