Anxiété : les meilleures huiles essentielles anti-stress

Quand le stress nous gagne, on se sent souvent démuni. Pas de panique : pour y faire face, il existe différentes solutions. Parmi les remèdes naturels, on retrouve notamment l’aromathérapie. Quelles sont les meilleures huiles essentielles pour combattre l’anxiété ? Loïc Ternisien, naturopathe, fait le point.

Restez informée

Problèmes de couple, changement d’emploi, déménagement… Ces différents éléments du quotidien peuvent être des sources de stress. Il existe de multiples moyens de gérer cette anxiété, parmi lesquels on retrouve les exercices de respiration, la méditation ou encore l’activité physique. L’aromathérapie est également une alliée de taille en cas de stress.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de deux manières : ponctuellement pour calmer un coup de stress ou pour réaliser un travail de fond. “Elles ne travaillent cependant pas le terrain donc si le stress est chronique, il convient de s’intéresser à d’autres paramètres, tels que l’alimentation ou encore l’état du microbiote intestinal, explique Loïc Ternisien, naturopathe.

Pour couper la dynamique du stress, il existe différentes façons d’utiliser les huiles essentielles. Elles permettent de s’attaquer aux symptômes en agissant sur les palpitations, les contractions, les douleurs ou encore les spasmes dus à l’anxiété. Pour remplir cet objectif, certaines huiles essentielles sont plus efficaces que d’autres.

L’huile essentielle de Camomille romaine

L’huile essentielle de Camomille romaine (Chamaemelum nobile) est utilisable à très large spectre et associée à peu de contre-indications. “Son volet énergétique fait qu’elle travaille au niveau du plexus solaire, elle est donc intéressante en cas de pression au niveau du diaphragme. Elle dénoue et permet de se relaxer”, précise Loïc Ternisien. L’huile essentielle de Camomille romaine est également une bonne fluidifiante émotionnelle : elle peut donc être utilisée en cas d’hypersensibilité et d’émotions exacerbées. Les personnes sujettes au stress avant de se coucher peuvent aussi l’utiliser. “Cette huile essentielle a des propriétés sédatives”, précise le naturopathe.

Il ajoute que l’huile essentielle de Camomille romaine peut être utilisée en cutané, en la diluant à 10 % dans une huile végétale, avant de réaliser un massage au niveau des poignets. En période de stress, ce mélange peut être appliqué 4 à 5 fois par jour. Il est également possible de respirer l’huile essentielle qui a été appliquée sur les poignets pour profiter de ses bienfaits. Pour ce faire, il convient de réaliser de grandes inspirations profondes. “En cas de sensibilité cutanée, vous pouvez respirer l’huile essentielle de Camomille romaine directement au flacon, en réalisant 4 à 5 inspirations profondes”, précise Loïc Ternisien. Cette huile essentielle est déconseillée en cas d’allergie aux lactones sesquiterpéniques ou aux plantes astéracées.

L’huile essentielle de Lavande fine

L’huile essentielle de Lavande fine (Lavandula angustifolia) a une action assez large, mais est particulièrement efficace sur la contraction. Avant de l’utiliser, “il convient d’être attentif à son nom latin pour vérifier qu’il s’agit bien de Lavande fine”, indique le naturopathe.

L’huile essentielle de Lavande fine est également efficace pour lutter contre les troubles du sommeil car elle a des effets sédatifs. “Au moment du coucher, déposez une à deux gouttes sur votre lit, idéalement du côté où vous respirez”, conseille Loïc Ternisien. Vous pouvez aussi diffuser cette HE 15 minutes avant d’aller vous coucher ou l’appliquer sur les poignets en la diluant à 10 % dans une huile végétale. Le massage peut être élargi à d’autres zones tendues, comme les épaules.

L’huile essentielle de Petit grain bigarade

L’huile essentielle de Petit grain bigarade (Citrus aurantium amara) a une action au niveau digestif. “Elle permet de soulager les maux de ventre, les spasmes ou encore les crampes”, précise Loïc Ternisien. Elle peut donc avoir un effet sur les fameux “nœuds dans l’estomac” provoqués par le stress, car elle a un effet décontractant et agit comme une relaxante nerveuse. Elle permet aussi de soulager les douleurs physiques. “Cette HE peut être intéressante à utiliser dans des périodes de transition, comme une prise de poste par exemple”, indique le naturopathe. Cette huile essentielle peut également être utilisée en dilution à 10 % dans une huile végétale, en massage sur les poignets ou en respiration. Elle est cependant déconseillée en cas d’allergie au linalol.

L’huile essentielle d’Ylang-ylang

L’huile essentielle d’Ylang-ylang (Cananga odorata) est efficace pour lutter contre les palpitations. C’est une grande relaxante nerveuse, qui a une action au niveau du diaphragme. “Elle calme et libère les angoisses, régule le rythme cardiaque et soulage les sensations de panique”, ajoute Loïc Ternisien. Elle est particulièrement intéressante à utiliser en respiration, mais peut également être utilisée en massage sur les poignets, diluée à 10 % dans une huile végétale.

L’huile essentielle de Basilic sacré

L’huile essentielle de Basilic sacré (Ocimum basilicum sanctum) a une action digestive : elle agit comme un antispasmodique, une tonique nerveuse et peut donc être utile en cas d’anxiété. Pour profiter de ses bienfaits, il convient de la diluer à 10 % dans une huile végétale et de l’utiliser en massage sur les poignets ou en respiration. Attention : cette huile essentielle peut être dermocaustique, d’où l’importance de la diluer dans une huile végétale. Elle peut également être hépatotoxique en cas de surdosage. L’huile essentiel de Basilic sacré est déconseillée chez les enfants et les femmes enceintes.

L’huile essentielle de Camomille romaine et de Lavande fine

Pour décupler les bienfaits des huiles essentielles et agir contre l’anxiété, il est possible de réaliser des synergies, en gardant une dilution à 10 % dans une huile végétale. “Vous pouvez mélanger de l’huile essentielle de Camomille romaine et de Lavande fine pour lutter contre les tensions nerveuses ou encore favoriser le sommeil”, explique Loïc Ternisien. L’usage de cette synergie peut être ponctuel ou étalé sur 15 jours. Durant ce laps de temps, il est possible de réaliser un massage au niveau des poignets 1 à 5 fois par jour en fonction de son ressenti.

L’huile essentielle de Ravintsara et de Marjolaine à coquilles

La synergie d’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora CT 1,8 Cinéole) et de Marjolaine à coquilles (Origanum majorana) peut être utile lorsque l’anxiété a une incidence sur le sommeil. “Elle a un effet équilibrant dans le stress nous épuise et nous empêche paradoxalement de dormir”, explique le naturopathe. Pour profiter de ses bienfaits, il convient de diluer deux gouttes de chacune de ces huiles essentielles dans une cuillère d’huile végétale, avant de masser la voûte plantaire ou l’intérieur des poignets. L’huile essentielle de Marjolaine à coquilles peut être légèrement irritante, d’où l’intérêt de l’utiliser diluée.

Huiles essentielles anti-stress : quelles sont les précautions à prendre ?

Certaines huiles essentielles étant contre-indiquées chez les femmes enceintes, allaitantes, les jeunes enfants, il convient de les utiliser avec précaution et de demander conseil à un spécialiste en cas de doute.

⋙ Découvrez les meilleures huiles essentielles anti-stress

Merci à Loïc Ternisien, naturopathe, énergéticien et auteur de “Naturopathie, le guide saison par saison” (éd. Flammarion) et fondateur de l’Institut d’Aromathérapie Énergétique.

A lire aussi :

⋙ Stress, anxiété : 5 exercices d’ostéopathe pour faire redescendre la pression instantanément

⋙ Stress, fatigue : 6 fleurs de Bach pour passer des fêtes sereines

⋙ Aromathérapie : 4 astuces pour passer un été au top grâce aux huiles essentielles

Source: Lire L’Article Complet