Aurélie Dotremont atteinte de boulimie, elle se livre à coeur ouvert sur le combat qu'elle mène

Aurélie Dotremont a fait de touchantes confidences sur la boulimie dont elle est atteinte. 

Le mois dernière, Aurélie Dotremont et Jelena faisaient le buzz sur la Toile après avoir été sauvagement virées d’un club à Ibiza. Depuis cette fameuse histoire, les choses se sont tassées et les deux candidates de télé-réalité se sont faites plus discrètes. Mais dernièrement, la jolie blonde a pris la parole sur un sujet sensible dans sa story Instagram. Aurélie Dotremont a révélé à ses abonnés souffrir de boulimie, photo de son corps à l’appui : « Il est grand temps de reprendre du poids… Je dois être à 48-49 kg alors que j’en fais 54 normalement pour 1m63. Je vous avoue que la fatigue et la boulimie, ce n’est pas l’idéal pour le moral. En vacances, je faisais moins de crises mais du coup je mangeais moins souvent aussi… Je suis passée de 17 crises à 2 crises par jour à Ibiza. J’ai donc perdu énormément de poids. Je vais devoir aller chez le médecin, j’ai le coeur qui palpite fort. J’ai vraiment envie que vous sachiez à quel point cette maladie tue à petit feu. »


Aurélie Dotremont a ajouté : « Faites attention, ne commencez jamais à vous faire vomir, c’est dangereux pour la santé et pour le moral. Si seulement j’avais su il y a 14 ans… Il m’arrive très souvent de pleurer de fatigue, de colère contre moi-même et de me demander pourquoi ça m’arrive à moi. J’ai des jours avec et des jours sans. Aujourd’hui est un jour sans. On se retrouve souvent seul soit parce qu’on a envie de l’être, soit parce que personne ne nous comprend. Qui va comprendre qu’un homme ou une femme puisse se faire vomir 17 fois par jour après avoir ingurgité 127 aliments par repas ? Et puis, c’est dégoûtant…. Je perds mes cheveux, je gonfle du visage, je grossis et je maigris, ce qui me vaut des vergetures, je perds des bouts de dents, et là je ne parle que du physique ! Je suis tout le temps fatiguée, je suis irrégulière dans mes menstruations, j’ai les nerfs à vif, je suis angoissée, dépressive, bipolaire, je n’ovule plus… et j’en passe. » Des confidences touchantes de la part d’Aurélie Dotremont, dont le physique a souvent été au coeur des discussions.

Source: Lire L’Article Complet