Avec le développement du télétravail en France, on écoute moins la radio

Le télétravail ne profite pas aux
radios. C’est la conclusion qu’on peut tirer des chiffres publiés jeudi par Médiamétrie. Sur la période septembre-octobre, les radios dans leur ensemble ont rassemblé un peu moins de 41 millions d’auditeurs, soit une perte d’environ 620.000 personnes par rapport à un an plus tôt.

En cause : le télétravail qui pèse sur l’écoute en mobilité, que ce soit en voiture ou dans les transports en commun. Sur ce front, la situation est toutefois moins dégradée qu’au printemps, où le premier confinement avait pesé plus lourdement sur les habitudes des auditeurs.

France Inter toujours leader

Dans le détail, France Inter tire son épingle du jeu et se maintient devant RTL, tandis que Virgin radio, avec la matinale de Manu Payet, qui a remplacé Camille Combal, dévisse. Franceinfo, en grande forme, se rapproche du podium.

France Inter affiche une audience cumulée de 12,5 %, en progression de 0,8 point sur un an, et conserve son rang de station la plus écoutée du pays obtenu en 2019, devant RTL (-0,3 point à 11,1 %). La station généraliste du groupe M6 réalise malgré tout sa deuxième meilleure rentrée historique en part d’audience (PDA), à 12,7 % (+0,1 point), même si sa rivale publique affiche là aussi un score plus élevé (13,3 %).

Les radios généralistes moins impactées que les musicales

NRJ reste 3e mais souffre également avec une audience cumulée en repli de 0,5 point à 9,2 %. Elle est talonnée par franceinfo, qui, portée par une actualité très chargée, affiche la plus forte progression sur un an (+0,9 point à 8,8 %).

RMC, qui a fait un grand pari à la rentrée en remplaçant le présentateur star de sa matinale Jean-Jacques Bourdin par Apolline de Malherbe, n’en récolte pas encore les fruits et cède 0,7 point d’audience cumulée à 6,1 %, rattrapée par France Bleu (+0,3 point à 6,3 %), tandis qu’Europe 1 cède 0,3 point à 4,9 %. Le groupe Lagardère voit aussi dévisser Virgin Radio, en perte de 0,4 points.

Les radios généralistes sont désormais plus écoutées que les musicales (19,08 millions d’auditeurs et auditrices contre 18,98 millions pour les radios musicales). Ces audiences ont été mesurées par Médiamétrie du 31 août au 1er novembre, auprès de 29.710 personnes âgées de 13 ans et plus.

Source: Lire L’Article Complet