Avec son diamant taille cœur inouï, Graff signe le diadème le plus renversant de la saison

À pierre exceptionnelle, parure extraordinaire. Pour mettre en lumière un de ses diamants rares nés de la taille brute du désormais légendaire Lesedi La Rona, la maison britannique imagine une tiare hors normes. Une gemme taille cœur de 157.80 carats où vient s’y lover.

Tout diadème mérite qu’on s’y attarde, et l’Infinity de Graff peut-être plus qu’un autre. D’un point de vue technique tout d’abord : l’exercice de style reste très périlleux pour les artisans qui peuvent mettre jusqu’à deux ans pour concevoir un de ces spécimens rares, fortement demandés par une clientèle de happy few. Mais pour bien comprendre le caractère inouï du diadème Infinity, il faut regarder sa pierre de centre de plus près. La pièce est lancée par la maison britannique Graff pour l’ouverture de sa boutique japonaise de Ginza en novembre prochain.

Bijou de tête

Le diadème Infinity de Graff.

Il est déjà remarquable de voir un diamant de taille cœur de ce volume-là, cette taille de pierre engendrant une perte plus importante de matière brute et étant plus difficile à rendre symétrique. Mais son origine l’est encore plus. Baptisé The Infinity, ce diamant n’est que le dernier-né d’une pierre matrice encore plus saisissante, portant le nom de Lesedi La Rona. Expert dans l’art de mettre la main sur des gemmes extraordinaires depuis la fondation de la maison dans les années 1960, Graff avait surpris l’intégralité du secteur en 2017 lorsqu’ils avaient dévoilé sa dernière prise : 1109 carats venus de la mine de Karowe au Botswana. Soit l’un des plus gros diamants bruts au monde.

Mise à taille

Une fois analysé sur ordinateur, les experts en diamant de la maison Graff peuvent réduire ce brut de 373 carats à une pierre de 157.80 carats.

Divisé en plusieurs lots après des mois d’analyse, ce titan naturel aura notamment donné naissance à un brut de 373 carats, dans lequel fut taillé ce diamant cœur central de 157.80 carats. Une mise à taille qui aura là aussi nécessité plusieurs mois de travail et qui fut laissé aux bons soins d’un expert lapidaire de plus de quarante ans d’expérience. Au final ? Une pierre absolument parfaite qui a obtenu la reconnaissance tant désirée du GIA (Gemological Institute of America) : les indicateurs de couleur D et de pureté VVS1. Ne restait plus qu’à mettre la main sur 18 autres pierres du même acabit pour forger cette pièce, résolument unique.

Source: Lire L’Article Complet